Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 04 10Article 504685

Business News of Friday, 10 April 2020

Source: agencecamerounpresse.com

De l'argent liquide frais pour le Cameroun, en ces moments difficiles

Au terme d’une émission sur le marché monétaire d’obligations du trésor assimilables (OTA) à 5 ans de maturité, le trésor public camerounais qui était à la recherche de 220 milliards de FCFA a réussi à engranger le 08 avril dernier, une enveloppe de 71 milliards de FCFA. Une opération de levée de fonds qui est assortie d’un taux d’intérêt de 7%.



Des sources proches du dossier révèlent que, les investisseurs ont proposé jusqu’à 75 milliards de FCFA au Cameroun, mais celui-ci ne s’est contenté que de 71 milliards de nos francs s’appuyant sur les conditions du marché. L’opération de levée fonds a pour objectif de permettre la mobilisation d’une enveloppe dont la valeur est comprise entre 50 et 220 milliards de FCFA au total. De l’argent qui devra servir à la réalisation des projets d’investissements dans le pays.

De sources fiables annoncent que, la 2ème opération est prévue le 15 avril 2020 avec un montant de l’ordre de 70 milliards de FCFA. Elle se fera sur la base d’une émission d’OTA à 3 ans de maturité, rémunérée à 4%. Pour le 3ème round de ce programme, il est prévu avoir lieu le 29 avril 2020. Ainsi, le Cameroun va tenter de lever 50 milliards de FCFA par émission d’OTA à 2 ans, à un pourcentage de 3,5%.

En cas de non satisfaction de la totalité des besoins de financement de l’Etat camerounais au cours des trois émissions d’OTA prévues au cours de ce mois d’avril 2020, une opération complémentaire sera organisée au courant du mois d’octobre 2020, informent nos sources. Il sera question de boucler l’enveloppe de 220 milliards requise dans le cadre du programme sus évoqué.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter