Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 04 01Article 585427

xxxxxxxxxxx of Thursday, 1 April 2021

Source: Camerounweb.com

Détournement : le Cameroun suspendu de l'ITIE

Le Cameroun n'est pas en règle avec l'Initiative pour la Transparence dans les industries extractives (ITIE). Quelques mois après l'échec du pays à l'évaluation de cette institution internationale, le Cameroun vient d'être suspendu. Une affaire de 200 millions de francs CFA serait à la base de cette mauvaise notation du Cameroun.

L'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) est la norme mondiale pour la promotion d'une gouvernance ouverte et redevable des ressources pétrolières, gazières et minérales. Elle permet dès lors de contrôler les ressources et d’éviter leur pillage. Le Cameroun est signataire de ce programme.

Souvenez vous en, je n'ai eu de cesse à travers mes publications ces dernières semaines d'alerter les autorités camerounaises sur la mauvaise gestion de l'ITIE au Cameroun.


Depuis ce matin 1er avril 2021, sur le site de ITIE international, le statut du Cameroun est désormais représenté par du jaune, en d"autre terme, suspendu pour non respect du délai de publication du rapport ITIE 2018.
Comme toujours, derrière chaque honte nationale, il y'a une affaire de gros sous qui tourne mal. Un rapport de 300 pages à faire passer par gré à gré à plus de 200 millions Fcfa.


La suspension du Cameroun de l'ITIE provient de l'excès de zèle, l' insubordination caractérisée, l'incompétence, les détournements de denier public de dame ondigui Agnès solange, chef du secrétariat.
Seulement les notations internationales ne saccomodent pas des indulgences. Cette suspension survient 2 mois jour pour jour, après l"echec du Cameroun à l'évaluation ITIE de janvier 2021. Il reste à éviter la radiation du pays, dans un an. Comme le dit si bien l'adage, les mêmes causes produiront les mêmes effets.