Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 06 05Article 518287

Business News of Friday, 5 June 2020

Source: investiraucameroun.com

Coronavirus : Paul Biya réduit le budget 2020 du Cameroun de plus de 542 milliards


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Comme prévu, le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a signé le 3 juin 2020 une ordonnance modifiant la loi de Finances 2020. Ce collectif budgétaire (loi de Finances rectificative) consacre une baisse de 11% de l’enveloppe budgétaire initiale, soit 542,7 milliards de FCFA en valeur absolue.

Concrètement, selon l’ordonnance présidentielle du 3 juin 2020, qui sera soumise et probablement adoptée par le Parlement au cours de la session ordinaire qui s’ouvre le 10 juin prochain, le budget 2020 de l’État passe de 4?951,7 milliards de FCFA à finalement 4?409 milliards de FCFA.

En dehors de cette réduction drastique de l’enveloppe globale, l’autre fait majeur de ce collectif budgétaire, consécutif à la pandémie du coronavirus qui sévit dans le monde, est la création d’un compte d’affectation spécial dénommé «?Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales?».

Pour le compte du 2e semestre 2020 courant, apprend-on officiellement, ce Fonds, financé aussi bien par les contributions des partenaires au développement que des personnes physiques et morales, sera alimenté à hauteur de 180 milliards de FCFA.

Outre la prise en charge des malades du Covid-19 et le renforcement du système sanitaire (58,7 milliards de FCFA), le renforcement de la recherche et la production locale des produits pharmaceutiques (8,1 milliards de FCFA), ce Fonds consacrera une enveloppe de 98,7 milliards de FCFA aux actions de résilience économique et financière, et 14,5 milliards de FCFA à la résilience sociale.

Selon des sources internes au ministère des Finances, les deux dernières rubriques susmentionnées sont relatives aux différentes mesures d’accompagnement déjà prises ou alors à prendre par le gouvernement, à l’effet de soutenir les entreprises et les ménages camerounais face aux ravages de la pandémie.

Troisième fait majeur dans le collectif budgétaire du 3 juin 2020, toutes les allocations initiales des administrations publiques ont été revues à la baisse, y compris la présidence de la République, dont l’enveloppe a été amputée d’environ 15 milliards de FCFA, selon une source crédible. Seules trois institutions échappent à cette mode des coupes budgétaires : l’Assemblée nationale, le Sénat et Elections Cameroon, organe en charge de l’organisation des consultations électorales, qui prépare activement les premières régionales de l’histoire du pays, annoncées pour octobre 2020.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter