Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 10 08Article 547468

xxxxxxxxxxx of Thursday, 8 October 2020

Source: Ecomatin.net

Commerce extérieur : le Cameroun n’achète presque rien chez ses voisins

Commerce extérieur : le Cameroun n’achète presque rien chez ses voisins Première économie de la Cemac, le Cameroun n’a importé que pour 38 milliards de FCFA de la Centrafrique, du Congo, du Gabon, de la Guinée-Equatoriale et du Tchad. Soit moins de 1% des importations totales en 2019.


La note sur le Commerce extérieure en 2019 rendue publique par l’Institut national de la statistique révèle que le déficit de la balance commerciale s’est creusé au cours de cette période pour se situer à 1 464,2 milliards de FCFA, enregistrant ainsi une aggravation de 171,3 milliards de FCFA (13,3%) par rapport à l’année 2018.

Dans ce même rapport toujours l’INS révèle aussi une faiblesse dans les échanges commerciaux entre le Cameroun et les pays transfrontaliers. Pour l’année 2019, « le poids des échanges avec les pays voisins reste assez faible dans les statistiques douanières. En effet, en 2019, les exportations vers les pays voisins représentent seulement 7,8% des recettes d’exportations dans les statistiques douanières, dont 6,6% en direction des pays de la CEMAC », peut-on lire dans le document.

Pour l’année 2019, le Cameroun a exporté de manière globale pour 2 392,8 milliards de FCFA. Si l’on recentre ces dernières sur les pays de la zone Cemac, l’on obtient des produits exportés à raison de 158,3 milliards de FCFA.

Les exportations du Cameroun pour la période sous revue sont portées alors par le Tchad à hauteur de 65,9 millions de FCFA. Il est suivi par la République Centrafricaine avec 41 191 milliards; le Gabon 23 539 milliards ; la République du Congo à 17 674 milliards et la Guinée-Equatoriale à 9 941 milliards de FCFA.

Du côté des importations en provenance des pays frontaliers sur cette même période, l’INS fait savoir que : «Les importations en provenance des pays voisins représentent 7,6% de la facture totale des importations en 2019, dont seulement 1,4% pour les autres pays de la CEMAC ». De manière globale, l’on comptabilise 3 856,9 milliards de FCFCA d’importations. Au niveau de la sous-région, elle se chiffre à 38 milliards de FCFA repartis tel que : la République démocratique du Congo à hauteur de 60 millions; le Gabon pour 13,3 milliards; la Guinée-Equatoriale à hauteur de 22,4 milliards; de la RCA pour 48 millions et le Tchad à 2,1 milliards de FCFA.

Le constat qui se dégage pour l’année 2019, montre clairement du côté Camerounais que ses exportations sont portées par le Tchad, contre des importations assez basses portées respectivement par la Guinée-Equatoriale et le Gabon. Ce qui pourrait traduit une certaine fébrilité des échanges entre le Cameroun et les autres pays de la sous-région. Notons que les échanges intra-communautaires de cette partie de l’Afrique se chiffrent à 3% du commerce extérieur ce qui représente le taux le plus faible en Afrique subsaharienne.

Avec le projet de création d’un label « Made in Central Africa », que la CEA, la Cemac et la Ceaac envisage, mettre sur pied, l’on envisage alors booster les échanges commerciaux intra-communautaires de la région. Ce projet rejoint ainsi un autre déjà en place qu’est l’agrégation au régime préférentiel Cemac.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter