Vous-êtes ici: AccueilBusiness2021 01 18Article 567632

Business News of Monday, 18 January 2021

Source: ecomatin.net

Cameroun : Ambam tient son hôtel de finances

En inaugurant ce bâtiment le 14 janvier 2021, le ministre des Finances a exhorté les populations de la vallée du Ntem en général à en faire bon usage en vue d’une transformation structurelle de l’économie.

La ville d’Ambam, était sous ses plus belles couleurs ce jeudi 14 janvier 2021. Couleurs rythmées par les chants et danses des populations sorties en grand nombre pour assister à l’inauguration de l’hôtel des finances de cette commune d’arrondissement située dans le département de la Vallée du Ntem, région du Sud Cameroun. L’événement s’est déroulé en présence du Ministre des Finances Louis Paul Motaze. Etaient également de la partie, l’élite politique, administrative, économique, religieuse et traditionnelle de la localité. Construit sur une superficie de 65,2 m2, l’ouvrage de deux niveaux compte des bureaux, des blocs de toilettes, des salles de conférences, un logement d’astreinte, un parking pouvant accueillir une quinzaine de véhicules entres autres. Pour pallier aux insuffisances liées à l’approvisionnement en énergie, un groupe électrogène a été acquis pour alimenter tout le bâtiment. Les travaux de construction démarrés en 2014 ont englouti près de 99,9 millions de FCFA. « C’est un bel édifice qui non seulement va améliorer le travail des différents services du Minfi, mais ça embelli la ville d’Ambam. J’en suis très content » s’est réjoui le maire de la Commune d’Ambam, Ovono Samson.

Cette bâtisse vient ainsi centraliser les services du Ministère des finances qui jusqu’ici étaient éparpillés dans la ville. Après la coupure du ruban symbolique marquant l’inauguration officielle de ce bâtiment, le ministre des Finances et sa suite en ont profité pour visiter l’intérieur de ce bâtiment flambant neuf qui affiche fière allure. « Le bâtiment n’est qu’un instrument. Il permettra au personnel de travailler dans des conditions optimales. Ce qui est recherché c’est une plus grande performance ; une meilleure productivité du personnel » a souligné Louis Paul Motaze.

A Ambam où l’activité économique reste encore centrée sur l’exploitation forestière, la présence de ce démembrement de l’Etat vient surtout rappeler aux populations et aux élites l’urgence qu’il y’a à travailler davantage dans la transformation locale. « A l’heure actuelle, nous vivons une crise que vous connaissez, et la Vallée du Ntem a ceci de particulier qu’elle est vraiment au fronton de la crise parce que placée dans ce qu’on appelle la région des trois frontières. Dès qu’il y’a eu la crise du coronavirus, les frontières ont été fermées. Et qui dit frontières fermées dit échanges qui s’estompent. Mais maintenant le Cameroun se lance dans une nouvelle ère dans sa planification. Ce que Nous appelons dans la stratégie nationale de développement 2020-20230 ; qui a un objectif essentiel qui est la transformation structurelle de l’économie. Il y’a de la forêt dans la vallée du Ntem… Mais la première chose à faire c’est que les populations de la vallée du Ntem avec leur conseil régional s’assoient pour tabler sur leurs atouts. Ils doivent concevoir des stratégies pour moderniser l’agriculture, le gouvernement pourra les aider » a indiqué Louis Paul Motaze. Le message semble visiblement être bien passé dans les oreilles des autorités locales qui promettent une action dans ce sens. « C’est un message d’encouragement ; un message qui nous appelle à prendre conscience de ce que nous voulons faire ; au jour d’aujourd’hui, il nous revient de nous organiser pour mettre en pratique cette nouvelle politique » a indiqué Ovono samson, le maire d’Ambam.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter