Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 04 29Article 508882

Business News of Wednesday, 29 April 2020

Source: Cameroon Info

CAMAIR-CO va mettre en chômage technique 400 employés

Le directeur général de la compagnie, Georges Njipendi Kuotu, a adressé le 23 avril 2020, une correspondance y afférente au ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe.

L’économie camerounaise est presque suffocante avec la pandémie de Coronavirus, qui a inéluctablement provoqué un ralentissement de l’activité économique dans tous les secteurs d’activités. Dans le domaine des transports, la compagnie aérienne camerounaise CAMAIR-CO, subit de plein fouet les affres de cette crise sanitaire mondiale, et avec la fermeture des frontières, c’est l’hibernation presqu’à l’absolu.

Cette situation contraint la direction générale à mettre en place des mesures d’ajustement, qui engagent le fonctionnement interne de la structure, afin de réduire les charges. C’est à juste titre que le directeur général de la compagnie, Georges Njipendi Kuotu, envisage de suspendre les contrats de 371 employés, pour les six prochains mois.

«La mise en œuvre de ladite mesure qui couvre une période de six mois, pour compter de la deuxième semaine du mois de mai [2020], devrait concerner 371 employés [sur 577, soit 64% du personnel]. Il s’agit principalement du personnel dont l’activité est directement impactée par la suspension de l’exploitation, à savoir le personnel de vente, le personnel d’escale, et le personnel navigant d’une part, mais également le personnel administratif et support, non essentiel au cours de cette période de ralentissement des activités, d’autre part», précise le patron de la structure, dans une lettre envoyée le 23 avril 2020 au ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe, et rapportée par le quotidien Le Jour de ce mercredi 29 avril 2020.

Dans cette correspondance, Georges Njipendi Kuotu demande un appui financier à sa tutelle, pour pouvoir supporter les charges relatives à la période de chômage technique. D’après lui, cette tranche de six mois est évaluée à 1,479 milliard de FCFA. « Il est réparti entre le salaire des 206 personnels qui resteront travailler (938,79 millions de FCFA), et les 371 personnels qui seront mis en chômage technique (540,49 millions de FCFA) », écrit Le Jour.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter