Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 01 21Article 486118

Business News of Tuesday, 21 January 2020

Source: investiraucameroun.com

Branchements des clients fictifs: les agents de Camwater loudement sanctionnés

Les agents de Camwater, l’entreprise publique en charge de la production et de la distribution de l’eau potable au Cameroun, s’exposent à une amende individuelle de 5 millions de FCFA par opération de branchement ou d’abonnement au réseau d’accès à l’eau potable, effectuée en faveur des clients n’ayant pas préalablement présenté un numéro d’identifiant unique (NIU).

Ce numéro d’identifiant est une sorte d’immatriculation des personnes physiques et morales au fichier des impôts du pays. Dans une note de service signée le 17 janvier 2020, le directeur général de Camwater, Gervais Bolenga, rappelle que cette disposition est mise en place conformément à la loi de finances 2020 de l’État du Cameroun.

En effet, celle-ci assujetti les abonnements aux réseaux électriques et d’adduction d’eau potable, ainsi que l’accès aux services bancaires et au foncier, à la présentation par le demandeur du numéro d’identifiant unique délivré par les impôts.

En cas d’entorse à cette disposition, l’entreprise prestataire du service demandé s’expose à une amende de 5 millions de FCFA par opération, précise la loi de Finances. À la Camwater, le DG entend transférer cette amende aux agents coupables d’avoir poussé l’entreprise à la faute.

Pour rappel, selon le Code général des impôts en vigueur au Cameroun, toutes les personnes morales et tous les individus menant une activité génératrice de revenus sont tenus «?de souscrire une demande aux fins d’immatriculation auprès du service des impôts territorialement compétent, dans les quinze (15) jours ouvrables qui suivent le début de leurs activités?». À la suite de cette demande, un NIU est attribué au contribuable et une carte de contribuable est délivrée, marquant ainsi son inscription au registre des impôts.

Mais, de nombreux Camerounais ne sacrifient pas à cette exigence. D’où la mesure prise dans la loi de finances 2020 pour les y contraindre. Et surtout poursuivre la politique d’élargissement de l’assiette fiscale implémentée depuis quelques années par le gouvernement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter