Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 05 27Article 515995

Business News of Wednesday, 27 May 2020

Source: ndengue.com

Avenir du Franc CFA: la CEMAC maintient le suspens jusqu'au bout

En juin prochain, les chefs d’État de la sous-région Afrique centrale décideront de continuer ou pas avec la politique monétaire actuelle.

Au moment où les pays de l’Afrique de l’Ouest francophone passent à une nouvelle monnaie ”Eco” sans véritable changement de fond, les chefs d’État de la sous-région Afrique centrale sont attendus, dans les prochaines semaines, sur la question du Franc CFA (monnaie française utilisée en Centrafrique, Gabon, Tchad, Congo Brazzaville, Cameroun et Guinée Équatoriale), véritable frein au développement de leurs pays. La présidence de la conférence des Chefs d’État de la Cemac est actuellement assurée par le dirigeant camerounais, Paul Biya. ”Toute la Cemac a les yeux tournés vers Yaoundé. Nous comptons sur la sagesse du vieux lion pour nous débarrasser de cette politique monétaire”, chuchote une source au sein de la commission de la Cemac.

Lors de leur sommet extraordinaire, le 22 novembre 2019 au Palais de l’Unité à Yaoundé, les dirigeants de la sous-région Afrique centrale avaient ”réaffirmé leur volonté de disposer d’une monnaie stable et forte”. Concernant particulièrement la coopération monétaire avec la France, portant sur le Franc CFA, ils ont encouragé ”une réflexion approfondie sur les conditions et le cadre d’une nouvelle coopération”. La BEAC et la Commission de la Cemac étaient chargées de proposer, dans des délais raisonnables, ”un schéma approprié, conduisant à l’évolution de la monnaie commune”. En juin prochain, sauf changement de dernière minute, les experts en charge de ce dossier vont présenter les résultats de leurs travaux aux décideurs de la Cemac.

Il est important de rappeler que le Franc CFA étouffe de plus en plus certains chefs d’État de la région. Obiang Nguema Mbassogo de la Guinée Équatoriale et Idriss Deby Itno du Tchad se sont plusieurs fois prononcés sur le sujet. Pour eux, le moment est venu d’en finir avec cette monnaie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter