Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 12 15Article 562625

Business News of Tuesday, 15 December 2020

Source: Cameroon Info

Attribution des marchés publics : le gouvernement siffle la fin de la récréation

C’est l’une des principales lignes des travaux de quatre jours entamés le 14 décembre dernier à Yaoundé.

Un séminaire de quatre jours se tient à Yaoundé depuis le 14 décembre dernier. Il concerne la procédure d’attributions des marchés publics. Plusieurs membres du gouvernement prennent part à ces travaux. Entre autres, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey; ou encore du Contrôle Supérieur de l’Etat, Rose Mbah Acham.

Il sera question d’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce jour, «de donner aux acteurs les clés d’une meilleure exécution et passation des marchés publics».

A l’ouverture des travaux, Le ministre délégué à la présidence en charge des Marchés publics (MINMAP), Ibrahim Talba Malla, a précisé qu’il sera question: «de s’assurer de la programmation effective de tous les marchés au cours dudit exercice, quelles que soient leurs sources de financement. Les maîtres d’ouvrage et maîtres d’ouvrage délégués devront veiller à la transmission des dossiers d’appels d’offres aux commissions dès le mois de janvier. L’objectif étant le lancement subséquent de tous les marchés et leur signature au mois d’avril 2021. L’effet bénéfique de cette projection optimiste est de pouvoir disposer des huit mois restants de l’année pour l’exécution des prestations en vue de leur réception à bonne échéance», peut-on lire.

Le MINMAP poursuit en disant que: «la mise en œuvre des plans de passation sera soumise à une évaluation régulière… Depuis un certain temps, les marchés publics ont défrayé la chronique avec ces histoires de marchés abandonnés, marchés non exécutés. Les prescriptions du chef de l’Etat sont telles que tous les marchés programmés doivent être réalisés», lit-on.

Ce séminaire trouve son sens dans le fait «qu’en 2020, des dysfonctionnements dans l’action des maîtres d’ouvrage ont été relevés. Ils se résument à la passation de nombreux marchés sans programmation préalable, le défaut d’actualisation de la programmation, la non transmission des journaux de programmation après adoption des budgets, etc.», conclut notre confrère.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter