Vous-êtes ici: AccueilBusiness2020 01 13Article 484534

Business News of Monday, 13 January 2020

Source: ecomatin.net

8,5 milliards pour désenclaver un tronçon menant au Port de Kribi

Le gouvernement camerounais a négocié et obtenu un emprunt auprès du Fonds koweitien pour le financement du projet de construction de la route Olama-Kribi.

Le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA) a annoncé l’approbation d’un prêt d’une valeur de 15 millions de dollars (environ 8,865 milliards FCFA) pour le projet de la route Olama-Kribi, tronçon Bigambo-Grand Zambi (106 km). C’est sur la nationale 22 qui facilite l’accessibilité au port en eau profonde de Kribi. L’accord y afférent a été signé, lundi 13 janvier 2020 à Yaoundé entre son directeur général adjoint, Nedhal Alolayan, et le ministre de l’Économie de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) Alamine Ousamane Mey.

« La route Olama-Kribi, qui fait l’objet d’un financement en pool de cinq institutions, connait ainsi le bouclage total de son plan de financement. Cette route devra certainement améliorer les performances du port en eau profonde de Kribi en ouvrant les opportunités de transit et de transport dans des conditions meilleures. Elle va participer au développement de notre pays. Bien attendu, la réduction des coûts de transport, le lien entre les bassins de production et les marchés ainsi que l’amélioration des conditions de vie des populations en augmentant leur productivité », a indiqué Alamine Ousamane Mey. « La prochaine étape est davantage administrative. Elle va permettre de procéder à la sélection des différents acteurs en charge du suivi et du contrôle, de contractualiser l’exécution des procédures et permettre au maître d’ouvrage de mette cela en musique dans le but de réaliser l’infrastructure dans les meilleurs délais possibles », a ajouté le Minepat.

Pour rappel, le tronçon Olama-Kribi, d’une longueur de 204 Km, et qui nécessite un financement de 100 milliards de FCFA, selon le ministère de l’Economie, est la 2ème phase de la construction de la route Yaoundé-Kribi, qui va permettre de relier la capitale camerounaise à la ville de Kribi, cité balnéaire qui abrite aussi le tout premier port en eau profonde du pays. Sur le plan international, il sera utile au transit des exportations et des importations des pays voisins sans passer par le port de Kribi. L’achèvement des travaux est prévu en juillet 2021. En avril dernier, le taux d’exécution du projet affichait 10,5 % pour une consommation des délais de 35,23 %. Les travaux, prévus pour s’achever en juillet 2021, sont exécutés par Sogea Satom.