Vous-êtes ici: AccueilSportBoxe2021 03 26Article 583573

Boxing News of Friday, 26 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Francis Nganou : le champion qui a peur de vaincre

Un combat revanche pour devenir l'homme le plus fort du monde. Francis N'Gannou, ou plutôt "The Predator", sera l'attraction principale de l'UFC 260 de Las Vegas. Le Camerounais retrouve le champion américain Stipe Miocic pour la ceinture des poids lourds. Cet événement est à vivre dans la nuit de samedi à dimanche à partir de 1h45. Mais avant l’évènement, la mine de Francis Nganou semble présenter quelques signes de peur. Lire le décryptage du journaliste Luc Perry Wandji.

Ceux qui savent déchiffrer les signes et capter le langage de l'image, conviendront avec moi que sur les deux photos que je viens de publier, notre champion n'est guère rassurant, dans la perspective du combat qu'il livre samedi soir, contre Stipe Miocic.

1- Sur la première photo, Francis Nganou a le buste un peu plus incliné, alors que son adversaire a le sien bien raide; droit dans ses bottes.

C'est dire si Miocic semble sérein, presque suffisant et prétentieux. Maitrise parfaite de ses émotions. C'est un athlète fait.

Nganou, lui, n'a manifestement pas encore gagné sa bataille contre le doute.
Cette façon pour lui d'afficher sa révérence à l'égard de son adversaire n'est ni la preuve d'une pleine confiance en soi, ni habituelle dans les sports de combat. À moins de vraiment assumer le fait de compétir contre plus fort que soi.

1- Sur la deuxième photo, au《jeu des regards》Miocic creve l'écran. Son regard est perçant. Celui de Nganou m'a l'air légèrement fuyant.

Il est vrai que Francis est un grand timide. Mais à quelques heures d'un rendez-vous si déterminant, il eut été plus rassurant, pour ses fans que nous sommes, de voir le Lion amorcer sa sortie de cage; rugir en foudroyant du regard, cette ogre russe.
Occasion manquée.

Attention! Tout ce que je dis là n'est pas vérité d'évangile! Ce n'est qu'un déchiffrage de codes à partir d'éléments et d'outils d'analyse plus ou moins objectifs.

Quoiqu'il en soit, le vin est tiré. Il faut le boire. Jusqu'à la lie.

Notre compatriote a tout pour gagner. Il s'est techniquement sublimé et a ajouté à la force brute de la nature qu'il représente, l'intelligence d'un vrai champion qu'il est déja. Et qu'il sera.

Je suis convaincu que dans ce duel de titans, le véritable adversaire de Nganou, ce sera le doute. La peur de mordre de nouveau la poussière devant le redoutable Miocic.

Envoyons-lui de la force, il en a grand besoin.
Disons lui qu'il peut le faire. Il doit le faire. Parce qu'il sait le faire. Mais il faut qu'il le croit. Puisqu’il le sait. Déjà.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter