Vous-êtes ici: Accueil2020 09 02Article 539104

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 2 September 2020

Source: 237actu.com

'Mon rêve maintenant est d’être le premier président noir de la France' - Mamadou Gassama

«Mon rêve maintenant est d’être le premier président noir de la France », a déclaré Mamadou Gassama dans des propos rapportés par Saphiir Web Télévision.

Mamadou Gassama, jeune migrant malien de 22 ans, est devenu un héros en France, voire mondial le 26 mai 2018. Ce jour-là, le jeune malien qui avait quitté son pays pour rejoindre l’Europe en passant par le désert et la mer, avait réussi un véritable exploit en escaladant à mains nues la façade d’un immeuble du 18 ème arrondissement de Paris dans le quartier Marx Dormoy pour sauver in extremis la vie d’un enfant suspendu dans le vide et s’aggripant à l’extérieur d’un balcon du quatrième étage.

Dès cet instant, son ascension devient fulgurante. Les vidéos de son geste spectaculaire font très rapidement le tour du monde.

Celui qu’on surnomme spontanément « Spiderman africain » est contraint de quitter son foyer à Montreuil, loin de la médiatisation, pour un hôtel dans la même ville du département de Seine-Saint-Denis, réputée pour être la seconde ville du Mali après Bamako.

Deux jours plus tard, Mamadou Gassama est reçu à l’Elysée par le président Emmanuel Macron en personne qui lui promet la nationalité française. Une rencontre au cours de laquelle, le chef de l’Etat français officialise son entrée à la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP) et prend un décret pour sa naturalisation. « Je ne le réalise pas encore. Tout s’est vite passé. Je suis très content de tout ce qui m’arrive… Je peux dire maintenant que ma vie a changé », se réjouissait Gassama.

L’une des nouvelles missions professionnelles de Mamadou Gassama devient désormais de sauver de nombreuses vies humaines. Son intégration, début décembre 2018, au sein de la prestigieuse BSPP, lui a donné l’opportunité de se remémorer son acte de bravoure correspondant parfaitement à la devise de la brigade : « Sauver ou périr ».


Mamadou Gassama reste une personnalité très médiatisée. La chaîne W9 lui a même encore encore consacré un reportage en début 2020. Il est très populaire « et ce, jusque dans le monde entier où on le sollicite pour divers événements », explique Djénéba Keita, maire adjointe de Montreuil, et qui a pris le jeune homme de 23 ans sous son aile.

Entre deux invitations en Afrique ou aux Etats-Unis, Mamadou Gassama tente pourtant de retrouver ses esprits et de reprendre le cours normal de sa vie, du côté de Montreuil, en banlieue parisienne, où il suit des cours de français. Accueilli en héros national par le président IBK qui vient d’être débarqué par des militaires au Mali, Mamadou Gassama avait pu revoir son père pour la première fois depuis son départ pour l’Europe, au milieu des années 2010.

Dans son Mali natal, il n’est jamais allé à l’école. « Je cultivais le mil avec ma famille. » Il rêve de l’Europe, où vivent ses deux frères aînés. A 15 ans, il se lance, seul, dans un voyage d’un an. « Je suis passé par le Burkina, le Niger, la Libye… » Mamadou passe sous silence l’esclavage, la torture et les geôles qu’il a connus là-bas. Sa première tentative d’atteindre l’Italie échoue. Il y parvient finalement, après avoir été récupéré en mer par un navire humanitaire. « C’est là-bas que j’ai commencé à faire de la musculation, avec des copains qui allaient à la salle », se souvient-il.

Mamadou Gassama travaille actuellement pour la sortie de son livre. Mais, il n’entend pas s’arrêter là. Après le foyer, il rêve bien occuper l’Élysée. Pas en tant qu’invité, mais président de la république française.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter