Vous-êtes ici: AccueilAfrique2021 04 30Article 594760

xxxxxxxxxxx of Friday, 30 April 2021

Source: alwihdainfo.com

Guerres fratricides : 'c'est le Tchad qui est perdant', déplore le CEMGA

Au Nord de la province du Kanem, l'armée annonce avoir pris le dessus face à une nouvelle offensive de la rébellion. Le CEMGA appelle à la sagesse pour privilégier la paix.

En mission de supervision des opérations militaires au Nord Kanem, le chef d'état-major général des armées (CEMGA) et membre du Conseil militaire de transition, le général de corps d'armée Abakar Abdelkerim Daoud, a déclaré vendredi que le Tchad est le plus grand perdant des guerres fratricides.

Il déplore l'enrôlement des jeunes dans la rébellion et appelle les auteurs à cesser ces pratiques. "Ce sont tous des tchadiens. Lorsqu'ils meurent, qui est perdant ? C'est le Tchad qui est perdant, ainsi que les familles", a dit le CEMGA.

Le général Abakar Abdelkerim Daoud exhorte ceux qui ont pris la voie des armes à créer un parti pour exprimer leurs revendications au plan politique. "Il y a beaucoup de partis politiques qui sont présents à N'Djamena. Ils ne sont pas morts, ils n'ont pas d'armes entre leurs mains".

Le CEMGA précise que beaucoup de rebelles sont morts au combat et demande à leurs responsables "d'arrêter à partir de maintenant". Il appelle les utilisateurs des réseaux sociaux à propager des messages visant à encourager la paix, la cohabitation et le vivre ensemble, au lieu d'inciter à la haine.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter