Vous-êtes ici: AccueilSport2021 05 13Article 596905

xxxxxxxxxxx of Thursday, 13 May 2021

Source: www.bbc.com

WhatsApp : que se passe-t-il si vous n'acceptez pas les nouvelles conditions d'utilisation de l'application avant le 15 mai ?

La date butoir est le 15 mai.

WhatsApp a fixé à ce samedi la date limite qu'elle donne à ses millions d'utilisateurs pour accepter les nouvelles conditions d'utilisation qui ont provoqué une vague de critiques à l'encontre de la plateforme plus tôt cette année.

Avec ses nouvelles conditions, la plateforme demande à ses utilisateurs (à l'exception de ceux qui résident dans la région européenne) d'accepter de partager leurs données avec Facebook, la société mère du service de messagerie.

À partir de ce vendredi, ceux qui n'acceptent pas la nouvelle mise à jour commenceront à bénéficier d'un service limité.

"Aucun compte d'utilisateur ne sera supprimé ou l'accès aux fonctionnalités de WhatsApp supprimé le 15 mai en raison de cette mise à jour", indique la plateforme sur son site.

- Les nouvelles conditions controversées de WhatsApp qui obligent ses utilisateurs à partager leurs données avec Facebook.

Mais que se passe-t-il si vous n'acceptez pas les nouvelles conditions d'utilisation ?

Accès par le biais de notifications

À partir du 15 mai, les personnes qui n'acceptent pas les nouvelles conditions ne pourront plus accéder à leur liste de chats lorsqu'elles ouvriront le service.

"Mais vous pourrez répondre aux appels et aux appels vidéo. Si les notifications sont activées, vous pourrez appuyer dessus pour lire ou répondre aux messages, ainsi que pour rappeler les appels manqués ou les appels vidéo", explique la société.

Ces utilisateurs pourront interagir avec leurs contacts par le biais de notifications à l'écran.

Si après "quelques semaines" l'utilisateur n'accepte toujours pas la mise à jour, il ne recevra plus d'appels ni de notifications et "WhatsApp cessera d'envoyer des messages et des appels sur votre téléphone."

Selon la société, les limitations ne concerneront pas tous les utilisateurs en même temps.

Rappel "persistant"

WhatsApp dit avoir envoyé ces dernières semaines une notification aux utilisateurs pour qu'ils "examinent et acceptent les changements" s'ils ne l'ont pas fait.

Mais dans quelques jours, le rappel "deviendra persistant" jusqu'à ce que l'utilisateur prenne une décision.


Bien qu'elle ne supprimera pas le compte de toute personne qui n'accepte pas, la plateforme appliquera sa politique relative aux comptes inactifs en vigueur.

Ces règles stipulent que si un utilisateur n'a pas utilisé la plateforme pendant plus de 120 jours, son compte est supprimé "afin de maintenir la sécurité, de limiter la conservation des données et de protéger la vie privée des utilisateurs."

Les utilisateurs peuvent exporter l'historique de leurs chats au lieu de perdre leurs conversations.

Les nouveaux termes controversés

Au début de l'année, WhatsApp a annoncé des changements dans ses conditions de service.

Elle a indiqué que certaines données de compte de ses utilisateurs - comme les contacts ou les données de profil - seront partagées avec sa société mère, Facebook, et que cette dernière pourra faire de même avec ses plateformes Instagram et Messenger.

Les utilisateurs de l'Union européenne et du Royaume-Uni, bien qu'ils doivent accepter les nouvelles conditions, ne verront pas les changements appliqués à leurs comptes.

Les nouvelles conditions ont suscité une vague de questions sur les conditions de confidentialité. Certains utilisateurs ont commencé à chercher des alternatives, comme Telegram ou Signal.

Face aux critiques, WhatsApp a choisi de reporter l'échéance au 15 mai prochain et de clarifier les "rumeurs et la désinformation" entourant cette question.

"Nous tenons à préciser que la mise à jour de la politique n'affecte en rien la confidentialité des messages que les utilisateurs partagent avec leurs amis et leur famille", a déclaré la firme.

"Ni WhatsApp ni Facebook ne peuvent lire vos messages ou écouter les appels que vous passez avec vos amis, votre famille ou vos collègues sur WhatsApp. Tout ce que vous partagez restera entre vous", a déclaré la plateforme dans son communiqué lundi.

Cristian León, responsable du programme d'innovation de l'organisation de la société civile Asuntos del Sur, basée en Argentine, a expliqué à BBC Mundo pourquoi les données des utilisateurs de la plateforme sont si précieuses.

"WhatsApp a beaucoup de métadonnées, c'est-à-dire les informations qu'il obtient de tout message que nous envoyons, comme la marque du téléphone, l'heure du message, votre localisation, etc. Grâce à cela, il peut en savoir beaucoup sur ses utilisateurs", a déclaré M. Leon.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter