Vous-êtes ici: AccueilSport2021 07 12Article 607534

Infos Sports of Monday, 12 July 2021

Source: Le jour

Volleyball : Port autonome de Douala Champion du Cameroun

Une rencontre très engagée qui a tenu en haleine le nombreux public Une rencontre très engagée qui a tenu en haleine le nombreux public

De la saison 2020-2021 en détrônant les Forces armées et police 3 sets à 1 lors de la finale de la Camtel Championship dimanche dernier au gymnase de l´Enstp.

Le Port autonome de Douala version volleyball, signe son grand retour sur l´échiquier national, après sa victoire 3 sets contre 1 face à Fap, lors de la finale de la Camtel championship saison 2020-2021. Un succès qui permet au Pad, de détrôner son adversaire du jour, dans une partie qui aura tenue toutes ses promesses sur le plan tactique et technique.



Une rencontre très engagée qui a tenu en haleine le nombreux public qui a fait le déplacement du gymnase de l´Ecole nationale supérieure des travaux publics. Deux finalistes animés par la ferme détermination de remporter le titre, et dans ce challenge, les deux équipes ne se font aucun cadeau et se rendent coups pour coups. Il n´est pas question pour les protagonistes sur le parquet, de manquer la moindre occasion de point. Ambiance inhabituelle, avec le match se joue aussi bien sur le terrain que dans les tribunes, avec l´opposition entre les supporters des deux clubs qui rivalisent d’adresse, pour porter leurs équipes respectives vers le sommet.



L’enjeu est de taille, avec un spectacle de qualité au rendez-vous, marqué par les puissants smashes du jeune Landry Kavogo côté Port autonome de Douala, qui soulèvent le public. Une ambiance chaude pour une égalité parfaite entre les deux formations dans les deux premiers sets, 25-22 et 25-16. Place au 3e set, également très serré. Avec un avantage pour le Port autonome de Douala qui enchaîne les coups gagnants. Les hommes de Patrice Ndaki Mboulet sont à la manœuvre, très incisifs en attaque, rassurant les nombreux fans et supporters, en s’octroyant le set 25-19.



Ils reviendront dans le 4e set déterminant pour assaut final, le groupe garde le cap, il n´est pas question de lâcher. L´entrée très acclamée de « Zonzong », vient sonner le glas côté fap, en manque d´inspiration. Plus rien ne va pour les protégés du coach Abbas Malloum qui perdent définitivement le contrôle, en enchaînant les fautes aussi bien à la réception qu´en attaque. La messe sera dite grâce à la toute-puissance de l’imperturbable Landry Kavogo, porté en triomphe à la fin du match après le dernier point, qui signe la victoire de son club 25-17.