Vous-êtes ici: AccueilSport2021 04 20Article 591280

BBC Afrique of Tuesday, 20 April 2021

Source: bbc.com

Une Super League européenne serait-elle bien accueillie par les fans internationaux ?

L'annonce par 12 des plus grands clubs de football européens de la formation d'un nouveau tournoi a suscité de nombreuses controverses.

Des fans, d'anciens joueurs et même des chefs de gouvernement, comme le président français Emmanuel Macron, ont critiqué les plans confirmés dimanche soir.

Les voix négatives se sont jusqu'à présent avérées les plus fortes. Mais la perspective d'affrontements plus réguliers entre certaines des équipes les plus suivies au monde n'est peut-être pas nécessairement une mauvaise nouvelle pour certains, en particulier pour les fans internationaux basés en dehors de l'Europe.

Dans le cadre des propositions pour la nouvelle "Super League" européenne (connue sous le nom d'ESL), les membres fondateurs - Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham au Royaume-Uni, l'Atletico Madrid, Barcelone et le Real Madrid en Espagne, ainsi que l'AC Milan, L'Inter Milan et la Juventus en Italie- auront une présence permanente dans le tournoi.

Ce n'est pas ce qui se passe dans le tournoi continental élitiste actuel - la Ligue des champions de l'UEFA - où la position finale dans les ligues nationales respectives permet aux équipes de gagner une place.

Davantage de matchs passionnants à la télévision

Ainsi, les matchs des 12 clubs, qui attirent le plus de supporters à l'international, seront surement diffusés à la télévision.

Les fans avides d'Afrique, d'Amérique du Sud et d'Asie se lèchent sûrement les papilles, non ?

Pas nécessairement.

Il est vrai que des fans non européens ont en effet exprimé leur satisfaction sur les réseaux sociaux et les forums web à la perspective de regarder les matchs plus régulièrement sur leurs téléviseurs et appareils portables.

Mais il y a également eu des réactions négatives plus similaires à celles de leurs homologues européens, y compris des accusations de cupidité de la part des grands clubs, qui devraient recevoir une somme d'argent beaucoup plus importante de la nouvelle compétition que de la Ligue des champions de l'UEFA.

On estime que la "Super League" pourrait générer des revenus télévisés de plus de 4,8 milliards de dollars par an, soit le double du montant généré par le tournoi actuel.

Via Facebook, Boussou Bi a déclaré : "c'est la déchéance du football dans ce continent".

Via Twitter, Mushfiq Salehin, un fan bangladais du Real Madrid, a déclaré que "le football européen vend son âme pour de l'argent".



Mais en cherchant bien, il y a des fans de football internationaux enthousiasmés par l'idée d'une nouvelle super ligue.

"Plus grand tournoi… Meilleur divertissement"

Le fan nigérian Jhon a déclaré à la BBC via Twitter qu'il était ravi de voir son équipe préférée Chelsea jouer plus régulièrement au sommet de l'opposition européenne.

Il a mentionné le fait que la prochaine demi-finale de l'équipe de Londres avec le Real Madrid en UEFA Champions League est la première rencontre entre les deux équipes dans une compétition européenne en plus de 20 ans.



"La" Super League "rendra cela possible chaque année et ce n'est qu'un exemple. Plus le tournoi est grand, meilleur est le divertissement", a-t-il déclaré.

Claude Nzueba Kanga, un fan de Cote d'Ivoire, soutient aussi la création d'une nouvelle ligue.

"Une telle initiative est à saluer et encourager, elle permettra de donner un souffle nouveau au football européen et pourrait impacter positivement le football africain car beaucoup d'africains évoluent dans ces grands clubs.

Claude Nzueba Kanga suggère également que la CAF devrait encourager une telle initiative en Afrique "pour que les différentes compétitions Africaines drainent assez de monde".


Charles Oyeshomo, un fan nigérian de Liverpool de Lagos, soutient également la création du tournoi.

"Je soutiens la "Super League" européenne parce que la qualité et les normes du football ont baissé depuis un certain temps, je dirais depuis cinq à six ans", a-t-il déclaré à la BBC.

Oyeshomo critique les organes directeurs tels que l'UEFA et la Fifa et pense que la nouvelle ligue les poussera à une action plus décisive sur des questions plus larges.

"L'UEFA et la Fifa ont le monopole du jeu depuis quelques décennies maintenant. Cela a entraîné de nombreux scandales."

"L'ESL les inciterait également à s'asseoir et à mieux résoudre les problèmes. Par exemple, le racisme et les problèmes de VAR ne sont pas traités de manière proactive", a-t-il ajouté.

Les plus jeunes fans sont-ils plus favorables ?

Dans un sondage de décembre 2020 auprès de fans anglais, la BBC a constaté que si la majorité des fans de tous âges étaient contre la création d'une Super League, les marges se sont resserrées avec les jeunes adeptes du football.

Quelque 48 % des personnes de moins de 55 ans se disent satisfaites de la perspective d'une Super League européenne.

Cela contraste avec seulement 10 % des fans âgés de 55 ans et plus.

La route s'annonce longue

Il est important de se rappeler que l'annonce n'est que la première étape. Les prochains mois pourraient être tumultueux.

Pour commencer, les clubs allemands et français, qui comprennent l'actuel champion d'Europe Bayern Munich et le finaliste du Paris Saint-Germain, ont jusqu'à présent refusé de rejoindre les 12 clubs.

Des instances dirigeantes comme l'UEFA ont menacé d'empêcher les joueurs des clubs de Super League de "représenter leurs équipes nationales" dans des compétitions telles que la Coupe du monde - une perspective qui exigerait un dernier mot de l'instance dirigeante mondiale Fifa, mais qui est néanmoins décourageante étant donné que beaucoup des stars internationales jouent actuellement pour le "clan des 12".

On ne sait pas non plus si le nouveau tournoi conduira les fans à payer plus pour regarder les matchs, car il n'y a pas encore de détails sur la manière dont les droits télévisés seront vendus.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter