Vous-êtes ici: AccueilSport2020 10 06Article 546922

Sports News of Tuesday, 6 October 2020

Source: Cameroon Info

Tribalisme : Emmanuel Mve au cœur d'une grosse polémique

L’actuel patron du Canon de Yaoundé a choisi la voie du tribalisme pour aborder la crise entre l’instance faîtière et l’organe en charge du football professionnel.
Comme c’est devenu le cas au Cameroun depuis un moment, le débat a viré au tribalisme ! Alors que la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) et son membre, la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC) peinent à s’accorder après la sentence du TAS (Tribunal Arbitral du Sport) du 14 septembre 2020, et que les clubs sont récemment rentrés dans la danse en menaçant de dissoudre l’organe que dirige le général Pierre Semengue, un dirigeant de premier plan a choisi le terrain dangereux du repli identitaire.

Emmanuel Mve Elemva, ancien capitaine des Lions Indomptables et actuel président général du Canon sportif de Yaoundé voit en cette crise une volonté d’une communauté de prendre le contrôle du football camerounais.

«Nous ne pouvons pas comprendre qu’une seule région de ce pays veut faire main basse sur le football camerounais. Le président de la Fédération Camerounaise de Football est de l’Ouest, le président de l’Association des footballeurs est de l’Ouest, le président des associations des arbitres est de l’Ouest, le président de l’association des entraîneurs est de l’Ouest et aujourd’hui, il est clair que monsieur Happi (Franck Happi, président de l’association des clubs d’élite, NDLR) qui veut devenir le président de la ligue de football du Cameroun, est de l’Ouest», a déclaré l’ancien footballeur ce 6 octobre 2020 à l’émission Olympia Sports de Boney Philippe.

Ces propos sont évidemment regrettables, surtout qu’ils sont tenus par une ancienne icône du sport dans le pays des quintuples champions d’Afrique.

Pour certains, Emmanuel Mve fait une fuite en avant, car il feint d’ignorer que parmi les présidents de clubs ayant signé la déclaration adressée à la LFPC, figurent des ressortissants de toutes les régions du pays. Lesquels dénoncent quasi-unanimement le management du général Semengue à la Ligue.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter