Vous-êtes ici: AccueilSport2019 07 20Article 468099

Sports News of Saturday, 20 July 2019

Source: afriquesports.net

Temps additionnel, VAR, cartons, accolades: les polémiques contre l’arbitrage !

La finale de la CAN 2019 a vécu et connu son vainqueur. L’Algérie a battu le Sénégal sur le plus petit des scores mais du côté des supporters des « Lions » la pilule a du mal à passer, pour bien des raisons. L’arbitrage est encore pointé du doigt.

En premier, l’interrogation de certains des supporters sénégalais demeurent sur le changement d’arbitre à 48 heures de la rencontre. Ayant désigné dans un premier temps, l’arbitre Sud-Africain Victor Gomes pour la finale de la CAN 2019, la CAF s’est en effet ravisé en choisissant le Camerounais Alioum Alioum. Ce, sans explication.

En second, le déroulé de la rencontre et les décisions prises par l’officiel du jour. Durant le match, les supporters fustigent la non-punition des multiples fautes des Algériens. Les hommes de Belmadi ont fait 32 fautes et auront 4 cartons jaunes. Pour 18 fautes commises, les Sénégalais en ont reçu 2 de leur côté.

En sus, le penalty refusé est également resté au travers de la gorge de ces supporters sénégalais. Pour beaucoup, il y avait objet a sifflé une faute de main. Là encore,c’est la consultation de la VAR qui aura tout changé.

Les supporters sénégalais n’ont également pas compris les 4 minutes de temps additionnel donné par le juge de touche. En effet, avec le temps perdu à visionner avec la VAR additionné la blessure de Benlamri, aux 6 changements (6 x 30 secondes = 3 minutes) et les autres arrêts de jeu, le jeu aurai put continuer jusqu’à la 100e minute. Ce qui semble vrai, d’ailleurs.

Et comme pour ne rien arranger à cette situation, le corps arbitral est apparu très détendu à la fin du match, se distillant des accolades. L’image de trop pour les supporters sénégalais qui ont vite fait de conclure à une manigance bien orchestrée. Seulement, sur cette image, les arbitres rendaient hommage au juge de touche Mekouande Evariste qui officiait certainement sa dernière rencontre.