Vous-êtes ici: AccueilSport2021 08 26Article 615613

BBC Afrique of Thursday, 26 August 2021

Source: www.bbc.com

Taliban en Afghanistan : qu'est-ce que la charia et que signifie-t-elle pour les femmes en Afghanistan ?

Il existe cinq écoles différentes de la charia Il existe cinq écoles différentes de la charia

Les Talibans affirment qu'ils gouverneront l'Afghanistan selon la charia, ou loi islamique.

Le groupe a revendiqué la victoire après avoir pris la capitale Kaboul, mettant ainsi fin à près de deux décennies de présence de la coalition dirigée par les États-Unis dans le pays.

Qu'est-ce qui se passe en Afghanistan ?

Lors du premier point de presse qui a suivi la prise de contrôle, un porte-parole des talibans affirme que des questions telles que les droits des médias et des femmes seront respectées "dans le cadre de la loi islamique", mais le groupe n'a pas encore fourni de détails sur ce que cela signifie dans la pratique.

La lauréate du prix Nobel de la paix Malala Yousafzai - qui a reçu une balle à l'âge de 15 ans de la part des talibans pour avoir fait campagne pour l'éducation des filles au Pakistan - a prévenu que l'interprétation de la charia par les talibans pourrait être désastreuse pour la sécurité des femmes et des filles dans le pays.

"J'ai eu l'occasion de parler à quelques activistes en Afghanistan, y compris des activistes des droits des femmes, et ils partagent leur inquiétude car ils ne sont pas sûrs de ce que leur vie va être", a-t-elle déclaré à la BBC.

la clé de la reconquête de l'Afghanistan par les islamistes "Beaucoup d'entre eux se souviennent de ce qui se passait en 1996-2001, et ils sont profondément inquiets pour leur sécurité, leurs droits, leur protection [et] leur accès à l'école."

Les Talibans sont connus pour leur interprétation stricte de la charia, y compris des punitions telles que les exécutions publiques de meurtriers et d'adultères condamnés.

Qu'est-ce que la charia ?

La charia est le système juridique de l'islam.

Elle découle du Coran, le livre saint de l'islam, ainsi que de la Sunnah et des Hadiths, les actes et les paroles du prophète Mahomet.

Lorsqu'une réponse ne peut pas être tirée directement de ces textes, les érudits religieux peuvent donner des règles à titre d'orientation sur un sujet ou une question particulière.

La charia signifie littéralement "le chemin clair et bien tracé vers l'eau".

La charia est un code de vie auquel tous les musulmans doivent adhérer, y compris les prières, le jeûne et les dons aux pauvres.

Elle vise à aider les musulmans à comprendre comment ils doivent mener chaque aspect de leur vie conformément aux souhaits de Dieu.

Qu'est-ce que cela signifie en pratique ?

La charia peut influencer tous les aspects de la vie quotidienne d'un musulman.

Par exemple, un musulman qui se demande ce qu'il doit faire si ses collègues l'invitent au pub après le travail peut demander conseil à un spécialiste de la charia pour s'assurer qu'il agit dans le cadre légal de sa religion.

Parmi les autres domaines de la vie quotidienne dans lesquels les musulmans peuvent se tourner vers la charia pour obtenir des conseils, citons le droit de la famille, les finances et les affaires.

Quelles sont les peines les plus sévères ?

La charia divise les infractions en deux catégories générales : les infractions "hadd", qui sont des crimes graves passibles de peines fixes, et les infractions "tazir", pour lesquelles la sanction est laissée à la discrétion du juge.

Les délits hadd comprennent le vol, qui peut être puni par l'amputation de la main du délinquant, et l'adultère, pour lequel des peines sévères peuvent également être imposées.

Il existe de nombreuses garanties et une charge de la preuve élevée dans l'application des peines hadd.

Certains pays musulmans adoptent ou appliquent de telles peines pour les délits hadd, et des enquêtes ont suggéré que les attitudes des musulmans à l'égard des peines sévères pour ces délits varient considérablement.

Comment les décisions sont-elles prises ?

Comme tout système juridique, la charia est complexe et sa pratique dépend entièrement de la qualité et de la formation des experts.

Les juristes islamiques émettent des conseils et des décisions. Les conseils qui sont considérés comme une décision juridique officielle sont appelés fatwa.

Il existe cinq écoles différentes de la charia. Il y a quatre doctrines sunnites : Hanbali, Maliki, Shafi'i et Hanafi, et une doctrine chiite, le Shia Jaafari.

Les cinq doctrines diffèrent dans leur interprétation littérale des textes dont est issue la charia.