Vous-êtes ici: AccueilSport2020 07 20Article 528871

Sports News of Monday, 20 July 2020

Source: cameroon-info.net

Scandale sexuel à la Fecakada: le Minsport demande une enquête administrative


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le patron du département des Sports veut voir clair sur cette affaire à la Fédération Camerounaise de Karaté et Disciplines Affinitaires, qui éclabousse depuis quelques jours l’ensemble du mouvement sportif camerounais.

Un scandale sexuel a éclaté il y a quelques jours à la Fédération Camerounaise de Karaté et Disciplines Affinitaires (FECAKADA), impliquant le président, maître Emmanuel Wakam, et plusieurs encadreurs, accusés de harcèlement sexuel et de tentative de viol. Le décibel de cette affaire ébruitée par le Cercle des Ceintures Noires de Karaté du Centre, dans un rapport rendu public le 7 juillet 2020, a poussé le ministre des Sports et de l’Education Physique, Narcisse Mouelle Kombi, à se saisir d’affaire.

Le patron du maroquin des sports a instruit de ce fait, «l’ouverture d’une enquête administrative pour faire toute la lumière sur cette affaire en raison de la gravité des faits présumés qui touchent à l’éthique et à l’esprit sportifs», apprend-on d’une note du Chef de la Cellule de Communication du ministère des Sports, Gabriel Nloga, rendue publique ce lundi 20 juillet 2020.

Ladite enquête est diligentée par l’Inspecteur Général des Services dudit ministère, avec la collaboration du Directeur des Normes et du Suivi des Organisations sportives et du Chef de la Division des affaires juridiques. Ces enquêteurs ont entamé le vendredi 17 juillet 2020, les auditions des personnes impliquées dans cette scabreuse affaire, et «les conclusions desdites auditions permettront d’envisager des mesures appropriées à l’encontre de toutes les personnes dont la culpabilité serait établie… Le MINSEP ne tolérera en aucun cas que de telles déviances graves et intolérables prospèrent et jettent l’opprobre sur le mouvement sportif national», souligne la note.

Réagissant dans une vidéo la semaine dernière publiée sur les réseaux sociaux à la suite de ces accusations, le président de la FECAKADA, Emmanuel Wakam, a tout nié en bloc.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter