Vous-êtes ici: AccueilSport2020 05 29Article 516508

Sports News of Friday, 29 May 2020

Source: Actu Cameroun

Première league: 4 Camerounais dans la liste des joueurs qui n'y ont jamais brillé

La Premier League, terre de toutes les envies. La majorité des footballeurs ou presque ont rêvé d’y jouer un jour. Les joueurs africains que vous allez découvrir ne l’ont pas seulement rêvé, ils y ont tous joué. Mais la plus part n’ont pu rayonner au sein de l’élite anglaise.

L’exode des joueurs africains vers le « Vieux Continent » et plus précisément vers le «Royaume de sa Majesté» est loin d’être un épiphénomène ces dernières années. Ce n’est pas nouveau : le rêve de tout footballeur africain est bien souvent d’atteindre l’Europe et en particulier l’un de ses grands championnats dont la prestigieuse Premier League anglaise.

En effet, et depuis le début des années 2000, la présence de footballeurs africains est devenue massive en Angleterre. Dès la saison 2002-2003, on en comptait 56 footballeurs issus du « Continent-mère ». Et, d’après la liste établie en janvier 2018 par le mensuel Afrique Football, plus de vingt nationalités différentes sont représentées dans l’un des plus séduisants championnats au monde.

Bien avant la Premier League, ils étaient rayonnants. Mais arrivés dans le royaume anglais, ils ont perdu leur football. Et ça ne sera d’ailleurs pas étonnant qu’ils soient complètement oubliés quand il faut citer des noms des joueurs qui ont évolué dans ce championnat. Puisqu’ils n’ont laissé aucun souvenir digne de ce nom. Parmi cette liste proposée par nos confrères d’afriquesports figure de très grands joueurs qui ont réussi ailleurs.



Manucho (Angola)


Ses passages à Manchester United entre 2008 et 2009 et à Hull City en 2009 n’ont pas impacté le football anglais.



Djemba Djemba (Cameroun)


Très brillant au FC Nantes, l’ex international camerounais n’a pas connu le même succès à Manchetser United (2005-2007), Aston Villa (2005-2007) et Burnley (2007).



El Hadji Diouf (Sénégal)


Diouf en Angleterre a été un véritable gâchis. Promis à un très bel avenir dans ce championnat après avoir connu un succès en Ligue 1, ses comportements extra sportifs ne lui ont pas permis d’éclore véritablement. Bien qu’il ait joué dans plusieurs clubs anglais à savoir Liverpool, Bolton, Sunderland…, il n’a jamais su tirer la quintessence de son talent.



George Weah (Libéria)


Ballon d’or France Football en 1995 avec le Milan AC, Weah a été en dedans lors de ses passages à Chelsea et Manchester City.



Pape Souaré (Sénégal)


A cause d’un grave accident, l’international sénégalais n’a pas eu la chance de donner le meilleur de lui-même à Crystal Palace malgré des débuts impressionnants.



Gyan Asamaoh (Ghana)


Grand buteur de son état, Gyan s’est complètement planté à Sunderland lors de sa seule saison en Premier League (2010-2011).



Ahmed Musa (Nigéria)


Barré par Riyad Mahrez à Leicester City (2016-2018), le Super Eagle a essuyé un véritable échec chez les Foxes.



Islam Slimani (Algérie)


Tout comme Musa, Slimani, qui marquait but sur but au Sporting Lisbonne, n’a pas connu le même état de forme à Leicester City. Toujours sous contrat avec les Foxes mais fait l’objet de prêt répétitif.



Sulley Muntari (Ghana)


Avant de se faire connaitre à l’Inter Milan Muntari n’a pas pu être décisif à Portsmouth. Il a appris de cet échec et après est devenu un milieu de référence. Il a subi le même scénario lors de son retour en signant à Sunderland en 2011.



Mame Biram Diouf (Sénégal)


Plusieurs fois titulaire à la pointe de l’attaque de Stoke City, Mame Birame Diouf ne s’est jamais transcendé.



Shabani Nonda (RDC)


Joueur de Blackburn entre 2006 et 2007, Nonda n’a pas laissé un souvenir impérissable. Bien avant, il a fait de très belles choses à l’AS Monaco, l’AS Rome…



Max-Alain Gradel (Côte d’Ivoire)


Ayant quitté Saint-Etienne pour rejoindre Bournemouth, Gradel a vécu un véritable calvaire. Entre manque de temps de jeu et manque de créativité, l’ivoirien est revenu en Ligue 1.



Marouane Chamakh (Maroc)


Malgré des débuts acceptables à Arsenal, Chamakh s’est éteint progressivement à West Ham et à Crystal Palace.



Diafra Sakho (Sénégal)


Très performant au FC Metz, le grand bond fait par Sakho à West Ham a été plutôt une régression. Et depuis, le joueur tarde à retrouver son vrai niveau.



Jean Michel Seri (Côte d’Ivoire)


Sa seule saison passée à Fulham est à vite oublier. A l’image de la piètre prestation collective, le milieu de terrain ivoirien rayonnant à l’OGC Nice a sombré en Premier League.



Zambo Anguissa (Cameroun)


Tout comme Séri, Zambo Anguissa a été en dedans à Fulham. Il a connu une véritable renaissance cette saison du côté de Villareal.



Clinton Njie (Cameroun)


Révélé à Lyon, Njié a rejoint Tottenham en 2015. Juste après une saison, il a été prêté à son ancien club. La preuve que l’international camerounais n’a pas mis en exergue ses qualités.



Sofiane Boufal (Maroc)


De Lille à Southampton, Boufal tarde toujours à s’adapter à la Premier League.



Habib Beye (Sénégal)


Newcastle, Aston Villa, ce sont les clubs anglais d’Habib Beye. Il n’a pas eu le même rayonnement qu’en Ligue 1 avec le RC Strasbourg et l’Olympique de Marseille.



Arouna Koné (Côte d’Ivoire)


S’il fait actuellement la pluie et le beau temps à Sivasspor en Turquie, Koné n’a pas eu la même réussite à Wigan et à Everton.



Rigobert Song (Cameroun)


L’ex capitaine des Lions Indomptables est passé inaperçu en Premier League. Malgré le fait qu’il ait joué à Liverpool et West Ham, Song n’a pas eu de match référence.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter