Vous-êtes ici: AccueilSport2021 08 07Article 612520

BBC Afrique of Saturday, 7 August 2021

Source: www.bbc.com

Préhistoire : les marques de l'homme de Néandertal en Espagne suggèrent l'art rupestre, selon une étude

Certains experts ont soutenu que les taches de la Cueva de Ardales étaient naturelles. Certains experts ont soutenu que les taches de la Cueva de Ardales étaient naturelles.

Selon des chercheurs, les taches rouges découvertes dans des grottes en Espagne ont été créées il y a plus de 60 000 ans.

Une nouvelle étude, des marques rouges sur un dôme de stalagmites, dans un système de grottes du sud de l'Espagne ont été créées par des Néandertaliens il y a plus de 60 000 ans.

Une étude antérieure attribuant les marques aux cousins éteints des humains modernes a été remise en question.

La coloration a été appliquée par un processus d'éclaboussure et de soufflage environ 20 000 ans avant l'arrivée des humains modernes en Europe, suggère la recherche.

Certains experts ont soutenu que les taches de la Cueva de Ardales étaient naturelles.

Mais une nouvelle étude publiée dans la revue PNAS soutient l'idée que les pigments d'ocre rouge découverts dans trois grottes de la péninsule ibérique sont une forme d'art rupestre néandertalien.

Elle indique que les dépôts se distinguent des autres matériaux naturels échantillonnés dans les grottes par leurs couleurs et leurs textures inhabituelles.

La nouvelle analyse, qui comprend une datation plus détaillée, suggère que certaines des marques ont environ 65 000 ans.

Selon l'étude, les œuvres d'art paléolithiques ont dû être réalisées par des Néandertaliens, une espèce "sœur" de l'Homo sapiens, car ils étaient les seuls habitants de l'Europe à l'époque.

Les recherches ont également révélé que le pigment a été appliqué à des moments différents, parfois à plus de 10 000 ans d'intervalle.

Elle suggère que des générations de Néandertaliens sont retournées sur le site au fil du temps pour y faire des marques symboliques.

Selon les chercheurs, cette étude vient s'ajouter aux preuves de plus en plus nombreuses que les capacités intellectuelles de nos cousins évolutionnaires ont peut-être été sous-estimées.

Les auteurs de l'étude des PNAS ont déclaré que les marques n'étaient pas de l'"art" au sens strict du terme, mais plutôt le résultat de "comportements graphiques" destinés à créer des symboles visuels.

Le site de la Cueva de Ardales, situé dans une chaîne de montagnes de la province espagnole de Malaga, a été découvert en 1821 après qu'une entrée dissimulée a été exposée à la suite d'un tremblement de terre.

En 2014, les experts ont déclaré qu'une gravure découverte dans une grotte distincte à Gibraltar fournissait des preuves irréfutables de l'art néandertalien.

Le motif géométrique identifié à Gibraltar, à l'extrémité sud de l'Europe, a été mis au jour sous des sédiments non perturbés qui ont également livré des outils néandertaliens.

A voir aussi: