Vous-êtes ici: AccueilSport2021 04 22Article 592078

BBC Afrique of Thursday, 22 April 2021

Source: bbc.com

Pourquoi nous pourrions tous boire un autre type de café en raison du changement climatique?

Selon les scientifiques, un caféier "oublié", capable de pousser dans des conditions plus chaudes, pourrait aider à protéger la boisson contre le changement climatique.

Ils prévoient que nous pourrons bientôt siroter du Stenophylla, un café sauvage rare d'Afrique de l'Ouest qui a le même goût que l'Arabica, mais qui pousse dans des conditions plus chaudes.

Avec la hausse des températures, il sera de plus en plus difficile de cultiver du bon café.

Des études suggèrent que d'ici 2050, environ la moitié des terres utilisées pour le café de qualité seront improductives.

Trouver un café sauvage qui a bon goût et qui tolère la chaleur et la sécheresse est "le Saint Graal de la sélection du café", a déclaré le Dr Aaron Davis, responsable de la recherche sur le café aux Royal Botanic Gardens de Kew.

"Pour quelqu'un qui a goûté beaucoup de cafés sauvages, ils ne sont pas géniaux, ils n'ont pas le goût de l'Arabica, donc nos attentes étaient assez faibles", a-t-il déclaré à BBC News.

"Et nous avons été complètement soufflés par le fait que ce café avait un goût incroyable. Il a ces autres attributs liés à sa tolérance au climat : il poussera et se récoltera dans des conditions beaucoup plus chaudes que le café Arabica."

Sept façons de réduire le gaspillage de nourriture

  • Idris Elba s'engage contre le changement climatique
  • Coffea stenophylla est une espèce de café sauvage d'Afrique de l'Ouest qui, jusqu'à récemment, était considérée comme éteinte en dehors de la Côte d'Ivoire.

    La plante a récemment été redécouverte poussant à l'état sauvage en Sierra Leone, où elle était historiquement cultivée comme caféier il y a environ un siècle.

    Un petit échantillon de grains de café de Sierra Leone et de Côte d'Ivoire a été torréfié et transformé en café, qui a ensuite été dégusté par un panel de connaisseurs.

    Plus de 80 % des juges n'ont pas pu faire la différence entre le Stenophylla et le café le plus populaire au monde, l'Arabica, lors de dégustations à l'aveugle, ont rapporté les chercheurs dans la revue Nature Plants.

    Ils ont également modélisé les données climatiques de la plante, ce qui suggère qu'elle peut potentiellement tolérer des températures supérieures d'au moins 6°C à celles de l'Arabica.

    Des semis seront plantés cette année afin de commencer à évaluer le potentiel de ce café sauvage pour préserver l'avenir du café de haute qualité.

    Le Dr Davis espère que le Stenophylla sera un jour cultivé à nouveau en Sierra Leone à grande échelle.

    "Il ne sera pas présent dans les cafés dans les deux prochaines années, mais je pense que d'ici cinq à sept ans, il entrera sur le marché comme café de niche, comme café de grande valeur, et ensuite, je pense qu'il sera plus courant", a-t-il déclaré.

    Qu'est-ce que le café Arabica ?

    Les grains d'arabica sont réputés avoir un goût supérieur. Il est cultivé dans les montagnes et représente plus de 60 % de la production mondiale de café.

    L'arabica a une résilience limitée au changement climatique ; les agriculteurs subissent déjà les effets des températures élevées et des précipitations faibles ou irrégulières.

    Les autres menaces qui pèsent sur la production de café sont les fluctuations de prix, les parasites et les maladies, ainsi que les conditions météorologiques extrêmes.

    Les recherches ont été menées en collaboration avec l'institut de recherche français Cirad et l'université de Greenwich.

    Où trouve-t-on le café sauvage ?

    La grande majorité du café sauvage pousse dans les forêts reculées d'Afrique et sur l'île de Madagascar. Au-delà de l'Afrique, on trouve le café sauvage dans d'autres climats tropicaux, notamment dans certaines régions de l'Inde, du Sri Lanka et de l'Australie.

    Quels types de café buvons-nous ?

    Plus de 100 types de caféiers poussent naturellement dans les forêts, mais seuls quelques-uns sont utilisés pour la consommation.

    L'industrie mondiale du café est dominée par deux espèces principales : l'Arabica (Coffea arabica) et le Robusta (Coffeea canephora).

    Une troisième espèce - Liberica (Coffea liberica) est cultivée dans le monde entier, mais elle est rarement utilisée pour les boissons à base de café.

    Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

    Rejoignez notre newsletter