Vous-êtes ici: AccueilSport2021 04 01Article 585472

BBC Afrique of Thursday, 1 April 2021

Source: bbc.com

Pourquoi l'atmosphère autour de la Kaaba est devenue rouge le 13 mars dernier?

Une vidéo qui circule depuis mi-mars montre l'atmosphère de la mosquée de la Kaaba en Arabie saoudite devenant rouge. BBC Hausa nous en donne les explications.

La vidéo, qui s'est répandue comme une traînée de poudre, en particulier sur WhatsApp, a amené beaucoup à croire qu'elle est "un signe de l'Heure", un avertissement annonçant la fin du monde.

Le message dans la vidéo se lit comme suit : "c'est ce qui s'est passé en Arabie saoudite aujourd'hui. Le vent et le désert de sable rouge ont couvert l'espace de la Grande Mosquée et ses environs."

Le fait que tant de personnes qui continuent de diffuser le message croient que c'est "un signe divin" a incité la BBC à enquêter.
Nous avons contacté l'autorité en charge des deux grandes mosquées d'Arabie saoudite, Haramain Sharifain, sur Twitter, et elle a clarifié la situation.

L'organisation signale que des incidents similaires se sont produits non seulement dans la mosquée de la Kaaba, mais également dans d'autres régions du pays.

Cela se produit chaque fois que le vent provenant du désert poussiéreux du Sahara souffle.

Chaque fois qu'un tel vent souffle, il enveloppe l'espace aérien du pays au point qu'on ne peut même pas voir la paume de sa main.

Haram Sharifain explique que dans de tels cas, les gens prennent des vidéos et les diffusent.

"Nous avons essayé de trouver la vidéo originale qui circule mais nous n'avons pas pu la trouver, mais il y a eu des cas où de tels incidents se sont produits en Arabie saoudite", indique l'autorité chargé de la gestion de la Kaaba.

Il poursuit : "cela se produit généralement lorsqu'un ouragan du Sahara couvre la région et que le ciel devient rouge ou brun."

L'événement le plus récent a eu lieu le 13 mars, lorsque la plupart des régions du pays, y compris la mosquée de la Kaaba, ont été témoins de l'événement.

Deux tempêtes similaires avaient balayé le pays l'année dernière, selon Haramin Sharifain.

Une vidéo également publiée sur les réseaux sociaux montre le vent qui souffle sur les lampadaires.

Un résident de Damam a confié à BBC Hausa que le jour de l'incident, qu'il ne pouvait même pas voir ses paumes et que tout le trafic devait être arrêté.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter