Vous-êtes ici: AccueilSport2021 06 14Article 602224

BBC Afrique of Monday, 14 June 2021

Source: www.bbc.com

Patrice Lumumba : le pic du Covid retarde le retour de la dent du héros de l'indépendance de la RD Congo

un tribunal belge a ordonné que la dent soit rendue à la République démocratique du Congo un tribunal belge a ordonné que la dent soit rendue à la République démocratique du Congo

Le retour de la dépouille du héros de l'indépendance congolaise Patrice Lumumba a été retardé par une nouvelle vague de Covid-19.

Des hommages avaient été prévus à partir du 21 juin, en commençant par le retour de ce que l'on pense être sa seule dépouille - une dent - de Belgique.

"Nous devons donner la priorité à la santé de nos compatriotes", a déclaré le président Félix Tshisekedi.

Il a déclaré que les hôpitaux du pays étaient pleins et que le nombre de cas et de décès augmentait de façon "exponentielle".

Qui était Patrice Lumumba ?

Il a conduit le Congo à l'indépendance de la Belgique en juin 1960 et est devenu le premier Premier ministre du pays.

Cependant, il a été renversé et emprisonné avant d'être tué par un peloton d'exécution en janvier 1961.

En 2002, la Belgique a reconnu sa responsabilité dans cet assassinat, dans lequel la CIA aurait joué un rôle dans le contexte de la guerre froide entre les États-Unis et l'Union soviétique.

Les puissances occidentales craignaient que Lumumba ne se range du côté de l'Union soviétique, ce qui pourrait lui donner accès aux réserves d'uranium du Congo.

Un policier belge a admis avoir dissous le corps de Lumumba dans de l'acide, mais a déclaré avoir conservé une dent.

L'année dernière, un tribunal belge a ordonné que la dent soit rendue à la République démocratique du Congo, bien qu'aucun test ADN n'ait été effectué pour confirmer qu'il s'agissait bien de celle de Lumumba. Un fonctionnaire a déclaré qu'un tel test aurait détruit la dent.

Le président Tshisekedi a déclaré qu'un mausolée serait construit en l'honneur du héros de l'indépendance et qu'une série de cérémonies étaient prévues dans le vaste pays.

Celles-ci ont été reportées à janvier 2022, date du 61e anniversaire de la mort de Lumumba.

Le pays est aux prises avec une troisième vague d'infections au Covid-19, et M. Tshisekedi a déclaré qu'il annoncerait des "mesures draconiennes" pour y faire face dans les prochains jours.

Selon les derniers chiffres, 254 nouvelles infections par le virus Covid-19 ont été annoncées vendredi, principalement dans la capitale, Kinshasa, ainsi que trois décès.

Depuis le début de l'épidémie, environ 35 000 infections et 834 cas ont été officiellement enregistrés en RD Congo, qui compte au moins 80 millions d'habitants.

Toutefois, les experts affirment que de nombreux autres cas n'ont probablement pas été enregistrés en raison du mauvais état du système de santé du pays.

La RD Congo mène une campagne de vaccination en utilisant le vaccin AstraZeneca, mais le président Tshisekedi a déclaré qu'il souhaitait l'accélérer en utilisant également d'autres vaccins.