Vous-êtes ici: AccueilSport2020 01 12Article 484303

Sports News of Sunday, 12 January 2020

Source: camer-sport.com

NBA: Joël Embiid va se faire opérer

L’image avait pas mal choqué dans la nuit de lundi soir, lorsque le doigt de Joel Embiid avait tenté de dire merde à sa main face au Thunder. Annulaire gauche complètement disloqué, on attendra pour la bague, et si un magicien avait remis le bordel en place avant que Jojo ne termine le match, la blessure du pivot des Sixers s’avère finalement un peu plus grave.

Un peu plus grave au point de prendre rendez-vous chez le chirurgien, c’est en tout cas ce que nous a annoncé Radio Hospital Shams Charania il y a quelques heures. Coup dur pour les Sixers, va falloir cravacher pour rester au contact des bolides de l’Est…

Mais ça c’était avant la sentence, un verdict qui obligera donc Jojo à passer sur le billard vendredi. Une quinzaine de jours d’absence donc, et des rencontres face aux Nets, aux Lakers, aux Bulls, aux Warriors ou encore à Dallas, Toronto ou Indianapolis que Jojo devra regarder du banc, en évitant si possible de tweeter ou autres joyeusetés du genre lui faisant taffer son gros doigt. Évidemment une sale nouvelle pour des Sixers engagés dans une belle bataille avec le Heat, les Celtics, les Raptors et les Pacers pour aller chopper la place de lieutenant officiel de Miwaukee, une mission déjà bien assez ardue avec Joel sur le terrain et qui s’annonce donc encore plus compliquée sans son stoppeur numéro un à l’intérieur. La Team Optimiste assure qu’il vaut mieux un doigt qui pète au mois de janvier qu’au mois d’avril, la Team Pessimiste voit déjà Philly glisser au classement à force d’envoyer Ben Simmons jouer les pivots, et c’est en tout cas une nouvelle carte qui s ‘abat sur la Conférence Est en cette mi-saison, saison qui ne s’annonçait pourtant pas aussi galère pour les joueurs de Brett Brown. En l’absence de Joel Embiid ? La Sixers Nation comptera en tout cas sur un Al Horford en mission upgrade et sur le duo Norvel Pelle / Kyle O’Quinn pour… il faudra donc compter sur Al Horford.

Case opération pour Embiid, et l’heure de se retrousser les manches à Philly. Une douzaine de matchs minimum à jouer sans la meilleure arme offensive en ville et c’est peut-être bien là que l’on va voir si ces Sixers sont – ou non – un vrai contender cette saison. Les mecs l’ont hurlé sur tous les toits cet été, c’est le moment de prouver qu’ils ont de la ressource.