Vous-êtes ici: AccueilSport2019 11 15Article 476047

Sports News of Friday, 15 November 2019

Source: www.camerounweb.com

Mise à l’écart de Etienne des U17: Samuel Eto’o situe les responsabilités

Au cours de sa sortie médiatique le 14 novembre 2019 sur quatre chaînes de télévision (CRTV, Canal 2, Vision 4, STV2), l’ancien capitaine des Lions Indomptables est revenu sur la non sélection de son fils pour la Coupe du monde des U17 en cours au Brésil.

Samuel Eto’o Fils s’est exprimé pour la première fois depuis que son fils, Etienne, a été écarté de la sélection nationale des U17, récemment éliminée du mondial de cette catégorie, en cours au Brésil.

S’appuyant sur le décret présidentiel signé le 26 septembre 2014 qui interdit l’équipe nationale des moins de 17 ans aux joueurs évoluant à l’étranger, le sélectionneur Libii Thomas avait choisi de recaler six binationaux, parmi lesquels Etienne Eto’o, le rejeton de l’ancien capitaine des Lions Indomptables.

Une situation que le néo retraité a très mal vécue. «J’étais déçu, j’avais envie de crier très fort. Ça c’est le ressentiment d’un père qui veut protéger son fils. Mais comme Etienne, il y avait quatre autres enfants», a-t-il déclaré.

Pour le quadruple ballon d’or, le sélectionneur s’est mêlé d’une question qui ne le concernait pas. «Le coach Libii, pour qui j’ai un très grand respect, est rentré dans un débat qui n’était pas le sien. Ces enfants peuvent devenir les prochains Kylian (Mbappe, NDLR); ils peuvent devenir Matip, qui a refusé de jouer pour l’équipe nationale».

Eto’o pense qu’on aurait pu faire comprendre au Chef de l’Etat que son décret n’est pas applicable dans les conditions actuelles. «Quand vous venez avec le décret du Chef de l’Etat, ayez aussi le courage de lui dire que le football des jeunes n’existe pas, donc on ne peut pas appliquer ledit décret», a-t-il dit.

L’ancien sociétaire du FC Barcelone pense que c’est lui qui était visé, à travers la non sélection des binationaux. «Moi je savais et c’était dirigé contre moi. Les quatre autres enfants ont payé les frais parce que c’est le fils de Samuel Eto’o», a-t-il indiqué.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter