Vous-êtes ici: AccueilSport2021 09 03Article 616927

Infos Sports of Friday, 3 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Match Cameroun - Malawi : 'le stade d’Olembe n'est pas prêt'

• La CAF interdit l'accès du match Cameroun - Malawi à la presse privée

• Cette décision est au coeur d'un vif débat dans l'opinion publique

• Selon Bruno Bidjang, le stade d'Olembe n'est tout simplement pas prêt



La première journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 s'annonce déjà mal. La sortie de la Confédération africaine de football (CAF) d'interdire l'accès à la presse privée au stade d'Olembe dans le cadre du match Cameroun- Malawi qui se joue ce 3 septembre, fait couler énormément d'encre. Les avis sont divergents sur le sujet.

Si pour Boris Bertolt, Patrick Motsepe, le président de la CAF règle ses comptes avec Paul Biya, pour Bruno Bidjang, rédacteur en chef de Vision 4, les autorités camerounaises cachent une lourde vérité aux Camerounais à propos de ce stade qui va accueillir des matches de la CAN 2022.

Les deux équipes se rencontrent ce soit à 20h à Yaoundé, mais seule la presse publique est autorisée à couvrir ce math très attendu car pour la CAF, cette restriction en réalité suit les protocoles Covid-19 des matchs de la CAF et la FIFA. Des fuites en avant, prétend Bruno Bidjang qui pense que le stade n'est pas prêt pour un usage à grand échelle. « Le stade d’Olembe n’est pas prêt. C’est la raison pour laquelle les autorités écartent la presse privée. Aucun journaliste ne sera admis au stade pour ne pas le constater. Ces gens veulent tromper Paul Biya, a déclaré Bruno Bidjang.

Mais son argument a été balayé du revers de main par Patrick Duprix Anicet Mani, un militant du RDPC qui soutient que le match se jouera à huit clos et que c'est à la CAF d'accréditer la presse et non Mouelle Kombi du ministère des Sports tout en reconnaissant que "personne n’a dit que le stade d’Olembe est achevé".


L'intégralité des propos de Patrick Duprix Anicet Mani



La rencontre Cameroun contre le Malawi de ce jour est un match éliminatoire de la coupe du monde. C’est la CAF qui accrédite la presse et non le Ministère des Sports. Le match se jouera à huit clos. Le Gouvernement a plaidé pour avoir 2000 invités, nous avons obtenu 50. Nous avons milité. Pour avoir 50 journalistes, pour l’instant seule la CRTV est accréditée. Le Gouvernement et la Facafoot poursuivent les négociations pour infléchir la position de la CAF .

Pour le reste, personne n’a dit que le stade d’Olembe est achevé. Le Président Paul BIYA est l’homme le plus renseigné du Cameroun. Il sera le premier informé de la fin des travaux du Complexe d’Olembe, car c’est bien de cela qu’il s’agit. C’est le défi que doit relever le Ministre des Sports et il ne ménage aucun effort pour y parvenir. A Olembe le Cameroun aura le plus grand Complexe Sportif d’Afrique », ajoute Patrick Duprix Anicet Mani.