Vous-êtes ici: AccueilSport2021 09 03Article 616984

Infos Sports of Friday, 3 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Match Cameroun - Malawi: Mouelle Kombi autorise la presse étrangère à couvrir la rencontre

Mouelle Kombi, ministre des Sports Mouelle Kombi, ministre des Sports

• Le ministre Mouelle a ordonné que seule la presse étrangère couvre le match de ce soir

• Les journalistes de la presse ne seront pas admis au complexe sportif d’Olembe

•La presse privé boycotte la conférence de presse d’avant match


Le ministre des Sports Mouelle Kombi s'est tourné favorablement vers la presse étrangère au moment où la presse locale grogne contre son interdiction à couvrir le match Cameroun VS Malawi qui se joue ce soir au stade d'Olembé.

Dans une correspondance adressée à René Sadi, ministre de la Communication, le ministre Mouelle l'informe que seuls les médias étrangers sont autorisés à couvrir ce match.

Le ministre Mouelle demande à son collègue de prendre ses dispositions afin que les journalistes étrangers reçoivent leurs accréditations pour la couverture de ce soir.


Match Cameroun - Malawi: Mouelle Kombi autorise la presse étrangère à couvrir la rencontre


Cameroun - Malawi: la presse privé boycotte la conférence de presse d’avant match


C’est un sentiment de colère doublé d’incompréhension qui a régné ce jeudi à la conférence de presse d’avant match ce jeudi au stade Ahmadou Ahidjo.

En effet, après avoir décidé de faire jouer le match Cameroun Vs Malawi à huis clos, le gouvernement a également décidé via la FIFA-CAF-FECAFOOT que les journalistes de la presse ne seront pas admis au complexe sportif d’Olembe. Cette décision vise plus précisément les journalistes de la presse privée sportive.

Ces derniers n’ont pas caché leur frustration et en réaction, la presse sportive sous l'impulsion de l'Association des journalistes sportifs du Cameroun, a boycotté cette conférence de presse des Lions indomptables à Yaoundé.

Ainsi, le complexe sportif d’Olembe va connaître son inauguration sans public et sans reporters en dehors des caméras prévues pour la retransmission sur la CRTV.

Que cache-t-on au Camerounais ? C’est la grande question que se pose l’opinion.