Vous-êtes ici: AccueilSport2021 07 06Article 606394

BBC Afrique of Tuesday, 6 July 2021

Source: www.bbc.com

La secte mormone « chrétienne » a légalisé la polygamie à l'anniversaire de l'assassinat de son « prophète »

le mormonisme existe au Royaume-Uni depuis 1837 le mormonisme existe au Royaume-Uni depuis 1837

Le 27 juin 1844, Joseph Smith, le chef, fondateur et « prophète » de la secte chrétienne "mormone" aux États-Unis, la secte dont est issu Mitt Romney, le candidat républicain à la présidentielle aux États-Unis en 2012, a été assassiné.

L'Encyclopedia Britannica dit que le siège de l'Église de « Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours » est situé à Salt Lake City, dans l'Etat de l'Utah aux États-Unis. Elle compte plus de 16 millions de membres, et une grande partie des adeptes de l'église vivent aux États-Unis et le reste en Amérique latine, Canada, Europe, Afrique, Philippines et Australie.

L'Église mormone est devenue un mouvement international caractérisé par une compréhension unique de Dieu, une concentration sur la vie de famille, une croyance en la continuité de la révélation, un désir d'ordre, le respect de l'autorité et le travail missionnaire.

Ses membres adhèrent aux strictes principes concernant la non consommation de l'alcool, du tabac, du café et du thé puis concernent l'éducation et les principes moraux.

Quelle est l'histoire de cette secte ?

Joseph Smith a fondé l'Église de « Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours » dans l'État de New York, aux États-Unis, en 1830. Selon cette secte, Smith a reçu une révélation divine, d'abord d'un ange puis par un livre gravé sur des tablettes d'or.

Selon l'Encyclopedia Britannica, d'après la secte, un ange nommé "Moroni" est apparu à Joseph Smith dans l'ouest de l'État de New York en 1823.

L'ange en question lui a parlé des plaques d'or enterrées dans une colline voisine. Selon Smith, quatre ans plus tard, Moroni lui a demandé d'extraire les peintures et de les traduire en anglais.

Smith a traduit l'écriture gravée sur les tablettes d'or dans le Livre de "Mormon", qui raconte l'histoire du peuple antique d'Amérique. Ce livre a été publié en 1830.

L'ouvrage nommé d'après un ancien prophète américain et selon Smith, a compilé le texte des tablettes, qui raconte l'histoire d'une famille d'hébreux qui a immigré en Amérique plusieurs siècles avant Jésus-Christ.

Ils ont été instruits par des prophètes similaires à ceux mentionnés dans l'Ancien Testament.

La religion que Smith a fondée est née au milieu du grand enthousiasme des mouvements de renouveau chrétien concurrents en Amérique au début du XIXe siècle, mais elle s'en est aussi éloignée.

Grâce à Smith, Dieu a restauré la «vraie église» et a réaffirmé la vraie foi à partir de laquelle les diverses églises chrétiennes avaient dévié.

L'église

L'église a été fondée en 1830 et a rapidement attiré des membres. Dès le début, elle s'est efforcée de convertir les gens à elle et d'envoyer des missionnaires pour gagner des membres.

La secte croyait au millénaire, à la seconde venue imminente du Christ et à l'établissement d'un règne de paix de mille ans.

Cette croyance a inspiré le désir de Smith d'établir le royaume de Dieu, "Sion", qui devait être construit quelque part dans l'ouest des États-Unis.

Smith a reçu des révélations non seulement sur les enseignements théologiques mais aussi sur les directives de la vie quotidienne, selon l'Encyclopedia Britannica.

Les premiers membres de l'église ont conçu de nouvelles institutions laïques, y compris les biens communaux (qui sont devenus plus tard la dîme) et ont pratiqué la polygamie, quelque chose que Smith lui-même et la plupart des principaux mormons ont pratiqué dans les premières années de l'église.

Première migration

Peu de temps après la fondation de l'église, Smith et la plupart des membres ont déménagé à Kirtland, dans l'Ohio, où le célèbre prédicateur Sidney Rigdon et ses disciples mormons se sont convertis.

En 1836, le premier temple mormon a été consacré à Kirtland, Ohio.

Dans le comté de Jackson, Missouri, Zion a été créé où Smith a institué un système confessionnel unifié.

Mais une querelle avec des non-mormons dans la région a conduit à des meurtres et des incendies criminels de biens mormons, et les tensions se sont intensifiées entre les membres de l'église et les propriétaires d'esclaves locaux du Missouri qui ont vu les mormons en tant que fanatiques religieux et partisans potentiels de l'aboliton de l'esclavage.

La deuxième migration

Des escarmouches armées ont forcé 15 000 mormons à quitter le Missouri pour l'Illinois en 1839, où Smith a construit une nouvelle ville, Nauvoo.À cette époque, l'Église mormone a connu une croissance et de nombreux nouveaux convertis se trouvaient alors en Angleterre.

Le succès commercial et l'influence politique croissante des nouveaux venus provoquèrent un regain d'hostilité avec leurs voisins non mormons.

Cette église a été persécutée par le principal courant chrétien du pays.

Smith lui-même a été emprisonné plus de 30 fois pour ses convictions.

La suppression par Smith de certains dissidents mormons à Nauvoo en 1844 a donné lieu à son arrestation. Smith et son frère Hirom ont été abattus par une foule alors qu'ils se trouvaient dans une prison près de Nauvoo le 27 juin de la même année.

Après la mort inattendue de Smith, l'administration de l'église fut laissée aux mains du Conseil des Douze, dont le plus important était Brigham Young.

La troisième migration

La majorité des membres de l'église ont soutenu Young, qui est devenu son deuxième président, cependant, à l'époque, la violence croissante de la foule à Nauvoo a conduit Young à mener un exode de 1 800 km vers l'Utah entre 1846 et 1847 où ils espéraient pratiquer leur religion sans persécution.

Young a aidé à établir plus de 300 communautés en Utah et dans les pays voisins. Il a envoyé des missionnaires à travers l'Amérique du Nord et l'Europe, et a exhorté les convertis à immigrer dans le nouveau pays.

On estime qu'environ 80 000 mormons étaient arrivés à Salt Lake City en 1869 lors de l'arrivée du chemin de fer. Cela avait rendu les voyage beaucoup plus facile.

Malgré les obstacles présentés par la région désertique de cet état, les pionniers mormons ont fait de grands progrès dans l'agriculture grâce à des méthodes d'irrigation innovantes.

Le gouvernement des États-Unis a rejeté leur pétition pour déclarer l'Utah un État en 1849, et a plutôt organisé la région en tant que territoire et Young en est devenu le premier gouverneur.

Les efforts futurs pour obtenir le statut d'État ont été entravés par la proclamation en 1852 de la croyance de l'Église en la polygamie, une pratique qui a commencé discrètement parmi ses dirigeants pendant la période de Nauvoo.

Les différends entre Young et les fonctionnaires fédéraux au sujet de cette pratique et des tentatives mormones d'établir une théocratie se sont poursuivis tout au long des années 1850.

Les tensions ont augmenté à la suite du massacre de Mountain Meadows en 1857, au cours duquel un groupe de mormons a assassiné des passagers d'un train traversant la région.

En réponse aux désaccords avec les responsables fédéraux, le président américain James Buchanan a envoyé l'armée en Utah pour réprimer la « rébellion » mormone et imposer un gouverneur non-mormon, Alfred Cummings, sur le territoire.

Craignant que le but de la campagne ne soit de les persécuter, Young appela la milice de l'Utah à se préparer à défendre le territoire.

Un règlement négocié fut conclu en 1858 et Cummings devint finalement populaire auprès des membres de l'église.

Bien que la campagne militaire bâclée, connue plus tard sous le nom d'« erreur fatale de Buchanan », ait suscité une large sympathie populaire envers les mormons, elle a réussi à mettre fin au contrôle religieux direct du gouvernement régional de l'Utah..

Après sa mort en 1877, Young succéda à la tête de l'église à John Taylor, membre éminent du Conseil des douze apôtres, et pendant la présidence de Taylor, le gouvernement américain a intensifié sa campagne contre la polygamie..

En 1890, le successeur de Taylor, Wilford Woodruff, a annoncé l'abandon de la pratique par l'église afin de se conformer à la loi des États-Unis.

En 1896, le territoire de l'Utah a été admis à l'union en tant que quarante-cinquième État.

Cependant, la déclaration de Woodruff interdisait la polygamie uniquement aux États-Unis, et la pratique s'est poursuivie pendant une dizaine d'années au Mexique et ailleurs en dehors de la juridiction du gouvernement des États-Unis.

Groupes indépendants

Dans l'histoire de l'Église mormone, plus de 150 groupes indépendants différents se sont formés pour suivre les nouveaux prophètes, prôner la polygamie ou poursuivre d'autres pratiques négligées par l'église principale.

Parmi ces groupes se trouvait celui connu sous le nom d'"Église réorganisée de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours" (désormais connue sous le nom de Congrégation du Christ), qui a rejeté le leadership de Young et est resté dans le Midwest, recevant la coopération de la veuve de Smith Emma et de son fils Joseph Smith.

En fin de compte c'est dans le Missouri, que Smith a identifié Independence comme le site de Sion.

La Congrégation du Christ a son siège à Independence, dans le Missouri, et compte environ 250 000 membres.

En 2002, Warren Jeffs a succédé à son père, Rollin Jeffs, à la tête de cette secte. En 2005, il a été accusé d'avoir permis à des hommes de sa foi d'épouser des filles mineures, et à son tour d'avoir des relations sexuelles avec des filles mineures.

A la fin de cette année, Jeffs a été placé dans la liste des 10 personnes les plus recherchées aux États-Unis.

Le 28 août 2006, Jeffs a été arrêté près de Las Vegas, dans le Nevada, et purge actuellement une peine de 20 ans de prison.

Plusieurs groupes dissidents plus petits ont également surgi après la mort de Smith.

D'autres factions qui ont rejeté la direction de Young comprenaient une cellule dirigée par Sidney Rigdon, une autre dirigée par Lyman White au Texas, et un autre groupe dirigé par David Whitmer et Martin Harris, deux premiers mormons qui ont témoigné avec Joseph Smith.

Ils ont vu les tablettes d'or et l'ange Moroni, et ils ont établi une église à Kirtland, Ohio.

En 1847, James Jesse Strang a établi une communauté polygame d'environ 3 000 personnes sur l'île Beaver dans le lac Michigan, et cette communauté s'est fait connaître sous le nom de "Strangits".

Parmi les groupes les plus importants de saints des derniers jours qui ont émergé au vingtième siècle se trouvaient des groupes qui pratiquaient la polygamie.

La première colonie de ce type a été établie à Short Creek (aujourd'hui Colorado City), au sud de la frontière de l'Utah dans le nord-ouest de l'Arizona.

En 1902, peu de temps après que l'Église mormone a imposé l'ex-communion comme punition pour le mariage de groupe, des colonies supplémentaires ont ensuite été établies au Mexique et à Salt Lake City.

Les autorités ecclésiastiques et fédérales ont tenté de sévir contre les groupes qui pratiquent la polygamie, qui revendiquent pourtant plus de 30 000 membres.

Livres sacrés

Alors que la Société du Christ utilise la traduction incomplète de Smith, qui comprend des prophéties sur sa venue et le Livre de Mormon, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours préfère la version King James.

Ceux qui ont immigré de Jérusalem en Amérique vers 600 avant JC, et là, ils se sont multipliés et divisés en deux groupes :

D'autres écrits trouvés, y compris la traduction par Smith des textes « égyptiens » déclarés être le livre d'Abraham, ont été incorporés dans ce qui est connu comme la « Perle du Grand Prix ».

Ces livres contiennent les visions continues de Smith jusqu'en 1844. Les éditions de l'Église de l'Utah et de la Congrégation du Christ ajoutent des visions de leurs dirigeants d'église qui sont des prophètes comme Smith.

Les écritures mormones sont :

Croyances

Les mormons croient que Dieu est composé de 3 entités distinctes qui composent le déisme.

Mais ces trois entités sont si unies dans leur mode de fonctionnement qu'elles agissent comme un seul Dieu, opérant dans « la parfaite harmonie de volonté, de but, d'amour et d'alliance ».

Ces trois entités distinctes sont :

L'Encyclopedia Britannica dit que les mormons croient que le Christ est venu sur terre pour sauver tout le monde, mais ils affirment que l'avenir des gens est déterminé par leurs actions ainsi que par la grâce de Dieu.

Ils mettent également l'accent sur la foi, le repentir et l'acceptation des cérémonies de l'église, y compris le baptême par immersion, et ils célèbrent le sacrement de la Cène du Seigneur.

Les mormons croient que les membres fidèles de l'église peuvent être remplis de Dieu et ainsi devenir eux-mêmes des divinités. Tous ceux qui ont vécu, à l'exception de quelques-uns qui ont refusé de connaître le Seigneur, atteindraient un degré de gloire dans l'au-delà.

Ils croient également que lorsque le Christ reviendra sur terre, il établira un royaume millénaire. Après le millénaire, la terre appartiendra aux justes.

Ils croient que Smith est venu pour restaurer les institutions de l'église chrétienne primitive, et bien que les gens aient appelé à la repentance, la doctrine de Smith reflétait l'optimisme américain contemporain en mettant l'accent sur la bonté inhérente de l'humanité et le potentiel illimité de progrès.

L'église oblige ses fidèles à donner 10 pour cent de leurs revenus au fonds de l'église, qui alloue ces montants aux dépenses des activités missionnaires, à l'aide aux membres pauvres de la secte et à diverses œuvres caritatives.

Les membres de l'église jeûnent le premier dimanche de chaque mois en se passant de nourriture et de boisson pendant deux repas consécutifs.

Ils donnent à l'église le montant d'argent qu'ils auraient dépensé pour les repas.

Le jeûne est précédé par la prière.

Sans prière, le jeûne n'a pas une grande valeur spirituelle. Le jeûne et la prière ensemble les rendent plus réceptifs à l'influence du Seigneur et les aident à se concentrer sur les questions spirituelles.

Les mormons, lorsqu'ils atteignent l'âge adulte, portent des sous-vêtements sous leurs vêtements connus sous le nom de robe du temple mormon, ou vêtement sacré de la prêtrise, et ils sont obligés de le porter toujours car cela reflète leur engagement personnel envers le Seigneur.

Institutions et pratiques

L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours supprime les distinctions entre la prêtrise et la vie séculière.

À l'âge de douze ans, tous les hommes éligibles (une catégorie qui n'incluait généralement pas les hommes noirs jusqu'en 1978) sont devenus diacres dans la Prêtrise d'Aaron. Ils deviennent enseignants à 14 ans et prêtres à 16 ans.

Après environ deux ans, ils peuvent entrer dans la prêtrise, puis ils peuvent accéder aux rangs supérieurs de la hiérarchie de la prêtrise dans l'Église.

En plus de servir dans la prêtrise, de nombreux membres acceptent l'appel au travail apostolique.

Les jeunes hommes célibataires, âgés de 18 à 25 ans, entreprennent une mission de 24 mois, et les jeunes femmes célibataires à partir de 19 ans entreprennent une mission de 18 mois. De nombreux couples mariés à la retraite travaillent également comme missionnaires.

Ce travail missionnaire a contribué à faire du mormonisme l'une des religions à la croissance la plus rapide au monde.

Le baptême, rite de repentance et d'obéissance, compris comme nécessaire au salut, est donné aux enfants dès l'âge de huit ans et aux adultes convertis et peut être célébré en faveur de ceux qui sont morts sans connaître la vérité.

Interdictions et autres choses

L'Église mormone interdit l'alcool, le tabac, le café, le thé, les drogues, l'avortement, l'homosexualité, les relations sexuelles extraconjugales, la pornographie et les jeux d'argent. Certains mormons purs et durs interdisent aux femmes de porter des jupes courtes et des jeans et n'autorisent que le port de robes longues et intégrales.

Les mormons sont connus pour leur hospitalité et leur générosité, et ils sont fiers d'avoir beaucoup d'enfants.

Parmi les membres les plus célèbres de la communauté mormone figurent l'ancien candidat à la présidence Mitt Romney, l'ancien secrétaire à la Santé Michael Levitt, des sénateurs tels que Harry Reid et Mike Crabow, John Willard Marriott, fondateur de Marriott International, et les stars de cinéma Eliza Dushku, Paul Walker, Terry Moore, Rick Schroeder et la chanteuse Christina Aguilera.

Notons que le mormonisme existe au Royaume-Uni depuis 1837, et cette église comprend environ 190 000 personnes.