Vous-êtes ici: AccueilSport2021 03 23Article 582430

BBC Afrique of Tuesday, 23 March 2021

Source: bbc.com

La plage qui a 'perdu' le soleil (et comment elle compte le récupérer)

Balneario Camboriu est surnommée le "Dubaï brésilien" et il est facile de voir pourquoi.

Cette ville d'un peu plus de 145 000 habitants, située dans le sud du Brésil, affiche un bilan surprenant.

Bien qu'elle soit beaucoup plus petite que les mégapoles de Sao Paulo ou de Rio de Janeiro, la station balnéaire abrite six des dix plus hauts immeubles résidentiels d'Amérique du Sud, selon le "Council on Tall Buildings and Urban Habitat" (Conseil des grands immeubles et de l'habitat urbain), une ONG internationale.

Mais il y a, littéralement, un côté sombre à ces chiffres.

A ne pas manquer sur BBC Afrique :

    Quel est l'"effet Matilda" qui rend les femmes invisibles dans les sciences ? Le droit de l'homme qui profite à la nature Comment, les dimanches tels que nous les connaissons ont vu le jour il y a 1700 ans Ackee et poisson salé : le petit-déjeuner des champions de la Jamaïque Du boom à la chute - pourquoi le confinement n'a pas entraîné une augmentation des naissances
La plupart des gratte-ciel sont situés le long de Praia Central, la plage la plus célèbre de la ville.

Cette concentration de bâtiments géants a fait que la plage a "perdu" le soleil.

"Après 14 heures, les gratte-ciel bloquent la lumière du soleil et plongent la plage dans l'ombre. C'est aussi simple que cela", explique Sabrina Silva, une habitante, à la BBC.

L'ombre des gratte-ciel projetée sur la plage la rend plus fraîche et plus sombre.

"Le pire, c'est que les gens doivent s'entasser dans les étroits espaces ensoleillés entre les bâtiments pour prendre le soleil. C'est l'enfer", ajoute Silva.

Une popularité durable

Pourtant, Praia Central reste la plage la plus populaire de la ville.

Même en temps de Covid-19, elle est bondée les jours ensoleillés, et les amateurs de bronzage défient les restrictions de contrôle de la pandémie.

Certains habitants, comme Isaque Borba, un historien spécialisé dans le passé de Balneario Camboriu, estiment qu'il y a trop de bruit pour rien.

View this post on Instagram

A post shared by Fabiano Correia da Silva (@fabianocorreia79)


"Les temps ont changé. De nombreuses personnes ne veulent pas s'exposer au soleil car cela pourrait être dangereux pour leur santé. L'ombre permet aux gens de faire de l'exercice sur la promenade et de ne pas transpirer", explique M. Borba à la BBC.

"Si les gratte-ciel étaient vraiment un problème, pourquoi les gens continuent-ils à venir ? Peut-être qu'ils apprécient vraiment Praia Central tel qu'elle est maintenant."

Point d'intérêt touristique

Balneario Camboriu est une destination populaire.

Près d'un million de personnes ont visité la ville en 2019, selon le département du tourisme, ce qui en fait l'un des endroits les plus visités de tout le Brésil.

La ville attire également les riches et les célèbres : selon les médias locaux, le footballeur Neymar a acheté un penthouse d'une valeur de 5,7 millions de dollars (4 340 717 400 FCFA) au début de l'année dans l'un des plus récents complexes de luxe.

Les visiteurs - nationaux et internationaux - sont également attirés par une vaste présence de bars, de restaurants et de boîtes de nuit.

Il y a même une grande roue panoramique géante semblable au "London Eye" à Praia Central.

En outre, par rapport à des villes côtières plus connues comme Rio de Janeiro, Balneario Camboriu est également beaucoup plus sûre.

Ajouter du sable

Bien que les habitants comme Isaque Borba ne considèrent pas les ombres sur Praia Central comme un gros problème, le maire Fabricio Oliveira a annoncé avant noël un plan de remodelage pour Praia Central.

L'objectif est de doubler la largeur actuelle de 25 mètres de la plage en plaçant davantage de sable.

"Nous ne faisons pas cela à cause des ombres, mais il est évident qu'avec une plage plus large, nous aurons plus de lumière du soleil", explique Oliveira à la BBC.

Verticalisation

La construction verticale est la forme la plus courante pour cette station.

La législation locale n'impose aucune limite de hauteur et la popularité de la ville en tant que destination de vacances au cours des quatre dernières décennies a fait exploser la demande de biens immobiliers.

Mais cette "verticalisation" suscite d'autres inquiétudes.

L'environnementaliste et professeur d'université Marcus Polette est l'un des auteurs d'une étude publiée en 2018, qui prévient que Balneario Camboriu pourrait être confronté à de graves pénuries d'eau d'ici 2028 en raison de la croissance et de la densité de sa population.

"La population de la ville augmente déjà de près de 3 % chaque année et cela ne fera qu'empirer lorsque le réaménagement de Praia Central la rendra plus attrayante", estime M. Polette.

Ces dernières années, il y a eu des chocs d'approvisionnement, notamment au moment des vacances d'été.

"Pendant cette période, la population locale augmente considérablement avec l'arrivée des touristes et des vacanciers ; elle peut facilement atteindre plus de 800 000 personnes", ajoute-t-il.

"Par rapport à cela, l'ombre à Praia Central n'est qu'un problème esthétique", conclut le scientifique.

Regarder :

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter