Vous-êtes ici: AccueilSport2021 05 19Article 597649

Infos Sports of Wednesday, 19 May 2021

Source: Le Jour

Jupiter Football Club Academy: le petit poucet échoue aux portes des 32ème de finales

Ce club qui n’a que quelques mois d’existence, était à un doigt d’entrer dans le cercle très fermé des 64 candidats à la finale de la Coupe du Cameroun.


Les amoureux du football dans la région du Littoral des années 80 connaissent bien ce nom, Jupiter FC. Ce club basé dans l’arrondissement de Douala 2ème qui avait révélé plusieurs jeunes joueurs à l’époque, dont l’actuel entraîneur adjoint de l’Union des Mouvements Sportifs (UMS) de Loum, Léon Tchuente, avait déjà sérieusement animé les championnats de 2ème division de l’époque avant de disparaître dans le temps. Plus d’une trentaine d’années plus tard, c’est Jupiter Academy Football Club qui fait parler de lui. Créé il y a quelques semaines par deux jeunes Camerounais, cette fois dans le 5ème arrondissement, le club a grillé la politesse à plusieurs équipes qui jouent les premiers rôles en division régionale, avant d’échouer aux portes des 32ème de finale de la Coupe du Cameroun. Alexandre Narcisse Ewandjo, un des cofondateurs de l’équipe voulait aider la jeunesse de son quartier dans l’animation : « Vu que j’ai pratiqué ce sport pendant 10 ans et que j’ai arrêté tôt, j’étais avec mon jeune frère au championnat de vacances. On appelait les joueurs un peu partout pour animer le coin (Kotto Maurivana) et nous nous sommes dit « pourquoi est-ce que nous allons appeler ces enfants et ensuite les laisser tomber ». Après avoir joué et gagné plusieurs compétitions des championnats de vacances, ils ont opté pour une prochaine étape : « Nous avons donc commencé par une Dreams team, nous avons cherché des entraîneurs pour les encadrer, on partait jouer des tournois. Nous en avons même gagné certains. Nous avons donc élargi nos horizons, car quand on veut une bonne qualité de joueurs pour pouvoir les proposer hors du pays, il faut les former. C’est donc comme ça que nous avons pris l’initiative de créer l’année dernière, Jupiter Football Club Academy. Qui fait dans la formation et nous dans le placement ».

Aigle et Authentic, les victimes

Les dirigeants de Jupiter Academy Football Club décident d’affilier leur équipe cette année en ligue d’arrondissement, dans l’espoir de franchir progressivement les échelons. Les préliminaires de la Coupe du Cameroun s’ouvrent à eux, et les jeunes dirigeants demandent à leurs joueurs de faire parler d’eux à travers cette compétition. Après un match nul (1-1) face à Aigle Royal du Moungo en temps réglementaire, Jupiter Academy FC passe aux tirs au but le premier tour. Trois jours plus tard, ils se qualifient sur tapis vert après le forfait de Mbombot de Mbanga. Le Douala Athletic Club 2000 se présente pour le 3ème tour. L’ancien club d’élite 1 du Cameroun va avoir une résistance farouche des novices (3-3) en 90 minutes, et c’est Jupiter AFC qui va encore se qualifier aux tirs aux buts. Malheureusement pour eux, l’adversaire du jour sera repêché et va continuer la course. C’est Authentic FC du président John Balock qui va goûter aux affres de Jupiter AFC au 4ème tour, battue aux tirs aux buts après un match nul et vierge. Douala Athletic Club 2000 se représente au 5ème tour. Un tirage au sort qui n’aidera pas le petit poucet, car son adversaire revanchard va lui infliger sa première et seule défaite (3-1). Une défaite qui les élimine à un doigt des 32ème de finale : « il y avait de la place mais c’est faute à la naïveté. Ça fait deux ans que nous sommes là, on ne connaît pas les couloirs de la compétition. On a compté sur nos talents mais ce jour nous n’étions pas en forme pour passer et on a échoué près du but », a conclu Alexandre Narcisse Ewandjo. Sans avoir joué le moindre match dans le championnat de leur division dont le démarrage est toujours attendu, Jupiter Academy Football Club a failli entrer de plain pied dans l’histoire de la Coupe du Cameroun.

Réaction

Alexandre Narcisse Ewandjo, un des promoteurs de Jupiter Academy Football Club : « Nous attendons le début de notre championnat »

Nous avons 50 joueurs. Il y a les catégories benjamin, minime et les juniors. Mais on travaille plus avec les juniors parce que la demande est jeune du côté de l’Europe, plus précisément de la Roumanie et la Turquie. Cela fait bientôt trois mois que nous avons au quotidien nos enfants, et nous vivons les vraies difficultés de gestion d’un club. Nous faisons des matches amicaux chaque semaine, avec le soutien du coach Moussongo. Nos jeunes de l’équipe première viennent principalement de Kotto, Bonamousadi, Deido. Nous attendons toujours le début de notre championnat, renvoyé plusieurs fois. Nous espérons permettre à certains jeunes de ces localités de réaliser leurs rêves de footballeurs professionnels.