Vous-êtes ici: AccueilSport2021 05 19Article 597706

Sports News of Wednesday, 19 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Judo: le président de la Fecajudo déballe tout sur l’affaire Vanessa Mbella

Vanessa Mballa Vanessa Mballa

• Le président de la Fecajudo s'est exprimé sur l'affaire Vanessa Mbella

• La Fecajudo accuse Vanessa Mbella d'avoir tourné le dos à la sélection

• Selon d'autres sources, il s'agit d'un punition de la judokate



La polémique ne cesse de s’enfler depuis la non sélection de la judokate Vanessa Mbell pour les prochains championnats d’Afrique de judo. Accusée de priver le Cameroun de sa meilleure chance d’avoir une médaille, la Fédération camerounaise de judo s’est finalement défendue, alors que son silence a fait grossir plusieurs rumeurs.

A travers, son président le président, la Fecajudo nie sa responsabilité dans la désormais affaire Mbella et accuse à son tour la judokate de s’être auto exclue de la liste des sélectionnés. « Nous avons été mis au courant de la situation qui prévaut avec l’athlète Mballa Atangana Hortense Vanessa, en course pour les qualifications des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 reportés à 2021.Pour sa non-participation aux championnats d’Afrique, il s’agit d’une décision délibérée de l’athlète qui a exigé que la Fédération mette à sa disposition 3370 Euros pour sa préparation à ce championnat et pour ses frais de visa. Nous lui avons signifié que l’Etat du Cameroun avait un cahier de charges qui était respecté et qu’il y avait un certain montant qu’il mettait à disposition pour la préparation des athlètes. Elle a refusé d’entreprendre la démarche d’obtention du visa et nous a fait comprendre qu’elle ne prendra pas part à ces championnats d’Afrique », a déclaré Kingue Dihang Alain Christian dont les propos ont été rapportés par Boris Bertolt.

Une punition selon d'autres sources

La décision qui a surpris plusieurs camerounais dont l’athlète elle-même serait justifiée par des dissensions entre les deux parties. Tout a commencé il y’a quelques mois lorsque la fédération camerounaise de Judo a décidé de faire changer à la judoka son encadrement. Se sentant bien avec Rodrigue Chenet, son coach depuis 7 ans, Vanessa Mbella a rejeté la décision de la Fecajudo, créant une première fissure entre les deux camps.

Depuis lors, la Fecajudo et Vanessa Mbella vont prendre leur distance, laissant la judoka face à son destin dans le cadre des préparatifs pour les JO pour lesquelles elle est qualifiée. Vanessa Mbella se dira en avril dernier sur les réseaux sociaux totalement abandonnée par sa fédération. « De 2013 à 2021, cette dernière a pris part à 8 championnats d’Afrique, 2 jeux de la commonwealth, 7 African Open, 6 championnats du monde, une dizaine de Grands Slam et de Grands prix, Jeux africains et Jeux olympiques ( Rio 2016)… et toutes ces compétitions ont été financées soit par l’État camerounais, soit par la Fecajudo, soit par solidarité olympique à hauteur d’environ une centaine de millions de francs CFA » lui répondra la fecajudo, pour qui cette sortie de l’athlète vise à ternir son image.

Ce sont ces deux conflits qui valent aujourd’hui à Vanessa Mballa sa non sélection pour Dakar. Sur Facebook, la judoka s’est dite extrêmement déçue par cette décision. « Je suis certes déçu une fois encore d’être traitée avec autant de légèreté mais je reste concentrée et focus pour l’objectif final. Je me bats depuis 4 ans pour faire honneur à mon pays et permettre au Cameroun d’obtenir un podium aux Jeux Olympiques. Je continuerai à travailler dure afin que ce rêve ne me soit pas volé », écrit Vanessa Mbella. Quant à la Fecajudo, elle prive le Cameroun de sa plus grande chance de décrocher une médaille à Dakar du 20 au 23 mai prochain.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter