Vous-êtes ici: AccueilSport2021 05 31Article 599506

BBC Afrique of Monday, 31 May 2021

Source: www.bbc.com

Jeux olympiques de Tokyo : quand sont-ils prévus et auront-ils lieu ?

Comme de nombreux autres événements, ils ont été reportés à cause du Covid. Comme de nombreux autres événements, ils ont été reportés à cause du Covid.

Les Jeux olympiques de Tokyo doivent commencer dans moins de deux mois, malgré une recrudescence des cas de Covid au Japon.

Le Comité international olympique (CIO) insiste sur le fait que les jeux auront lieu, même si Tokyo est actuellement en état d'urgence.

Quand et où se déroulent les Jeux olympiques ?

Les Jeux olympiques d'été de 2020 devraient se dérouler dans la capitale japonaise, Tokyo, du 23 juillet au 8 août 2021. Les Jeux paralympiques doivent se dérouler du 24 août au 5 septembre.

Comme de nombreux autres événements, ils ont été reportés à cause du Covid.

Les Jeux olympiques comportent 33 compétitions et 339 épreuves réparties sur 42 sites. Les Jeux paralympiques comportent 539 épreuves dans 22 sports, réparties sur 21 sites.

La plupart des épreuves se dérouleront dans la région du Grand Tokyo. Certains matchs de football et le marathon devraient se dérouler à Sapporo, à Hokkaido, qui est aussi actuellement en état d'urgence.

Le marathon a été déplacé de Toyko en raison d'inquiétudes quant à la température probable dans la capitale.

Que se passe-t-il avec Covid au Japon ?

Le Japon a connu un nombre relativement faible de cas de Covid, mais une nouvelle vague d'infections a commencé en avril. Depuis l'année dernière, on a recensé environ 720 000 cas et 12 200 décès.

En raison de cette vague, de grandes parties du pays sont placées sous état d'urgence jusqu'à la fin du mois de mai, et certaines zones sont soumises à des restrictions jusqu'au 20 juin.

Le Japon n'a commencé à vacciner les gens qu'en février, plus tard que la plupart des autres pays développés.

Jusqu'à présent, seules 2,9 millions de personnes, soit 2,3 % de la population japonaise, ont été entièrement vaccinées.

Un programme de vaccination de masse a débuté fin mai à Tokyo et à Osaka, les deux villes les plus durement touchées par l'épidémie. Les autorités espèrent que les personnes âgées de plus de 65 ans seront totalement vaccinées d'ici la fin du mois de juillet.

Quelles sont les mesures Covid mises en place pour les Jeux ?

Les frontières du Japon étant fermées aux étrangers en raison du virus, aucun supporter international ne peut se rendre aux jeux.

Les spectateurs nationaux seront autorisés, mais il est possible qu'en cas d'aggravation de la situation du Covid, les compétitions se déroulent sans public.

Les athlètes internationaux et le personnel d'encadrement devront être testés avant leur départ et à leur arrivée au Japon.

Ils ne devront pas être mis en quarantaine, mais devront rester dans des bulles et éviter de se mêler aux habitants.

Les athlètes ne devront pas non plus être vaccinés, mais les responsables du CIO s'attendent à ce qu'environ 80 % d'entre eux le soient. Les participants seront soumis à des tests quotidiens pendant toute la durée des Jeux.

Les Japonais veulent-ils que les Jeux aient lieu ?

Des sondages récents ont montré que près de 70 % de la population est opposée aux Jeux.

Plusieurs villes qui devaient accueillir les athlètes dans la région de Tokyo se seraient retirées, craignant que le programme ne contribue à la propagation de la Covid et ne mette le système de santé sous pression.

Plus tôt en mai, un syndicat de médecins a déclaré au gouvernement qu'il était "impossible" d'organiser les Jeux, compte tenu de la pandémie.

L'un des magnats les plus importants du Japon a également critiqué la décision d'organiser les Jeux.

Dans un tweet devenu viral, le PDG de SoftBank, Masayoshi Son, a déclaré que la plupart des gens souhaitaient que les Jeux olympiques "soient reportés ou annulés", demandant "sur quelle autorité ils sont imposés ?".

Fin mai, le principal journal Asahi Shimbun a également appelé à une annulation des jeux.

Qu'ont dit les représentants des athlètes ?

Un certain nombre d'organismes et d'experts ont exprimé leur inquiétude au sujet des Jeux.

L'Association mondiale des joueurs, qui représente 85 000 athlètes dans plus de 60 pays, considère que le CIO doit faire davantage pour garantir la sécurité des athlètes, en demandant un éloignement physique plus strict et des tests plus rigoureux.

Elle souhaite également que le CIO revienne sur sa demande de signature de décharges par les athlètes comme condition de participation.

Les athlètes japonais sont restés très discrets, mais la plus grande star sportive du pays, la championne de tennis Naomi Osaka, affirme qu'il devrait y avoir un débat sur la question.

Jules Boykoff, auteur de Olympians and Power Games : A Political History of the Olympics, a écrit un article dans le New York Times appelant à l'annulation des Jeux.

"Un événement sportif ne devrait pas être un superspreader du #COVID19", argumente-t-il. "La santé publique est plus importante que le profit économique".

Que disent les autres pays à propos de leur participation ?

Aucun grand pays ne s'est prononcé contre les Jeux.

Les États-Unis ont émis un avertissement aux voyageurs pour le Japon à la suite de la vague d'attentats, mais les responsables se disent confiants quant à la participation de leurs athlètes.

L'équipe britannique reste "pleinement engagée à envoyer son équipe complète aux Jeux olympiques de Tokyo".

Le président chinois Xi Jinping a également promis son soutien. La Chine devrait accueillir les prochains Jeux d'hiver en février 2022.

Les Jeux olympiques pourraient-ils être annulés ?

Oui, mais normalement uniquement dans des circonstances très exceptionnelles, comme une guerre ou des troubles civils.

Le contrat entre le CIO et la ville hôte, Tokyo, stipule clairement que seul le CIO peut annuler l'événement.

On estime que le CIO tire environ 70 % de ses revenus des droits de diffusion et environ 18 % du parrainage. Si les Jeux n'ont pas lieu, cela pourrait porter gravement atteinte aux finances du CIO et à l'avenir du mouvement olympique.

Étant donné que le CIO a insisté à plusieurs reprises sur le fait que les Jeux pouvaient se dérouler en toute sécurité, même en cas d'état d'urgence, il semble qu'il y ait peu de chances qu'il décide de les interrompre.

Si Tokyo devait rompre le contrat et annuler contre la volonté du CIO, les risques et les pertes incomberaient à la partie japonaise.

Le budget de Tokyo 2020 a été fixé à 12,6 milliards de dollars (plus de 6 779 milliards FCFA), mais il a été signalé que le coût réel pourrait être deux fois plus élevé.

Même si toutes les parties impliquées dans les Jeux olympiques sont fortement assurées, les pertes en cas d'échec des Jeux resteraient élevées.

Le report et le manque de supporters internationaux ont déjà entamé les bénéfices attendus d'une olympiade normale, tant pour le pays hôte que pour le CIO.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter