Vous-êtes ici: AccueilSport2021 07 08Article 606811

Infos Sports of Thursday, 8 July 2021

Source: Le jour

JO 2020: Maxime Yegnong Njieyo, le mécanicien qui veut ramener l’or à la maison

Maxime Yegnong Njieyo Maxime Yegnong Njieyo

Le boxeur (+91kg) super-lourd représentera le Cameroun à Tokyo 2020.

Le Lion Indomptable de boxe professionnelle dans la catégorie des super-lourds (+91 kg), est

arrivé à Tokyo pour les Jeux olympiques avec la délégation camerounaise. Il s’est envolé après avoir remporté la finale de Dakar. Surnommé « Bubinga », ce grand d’1,80m est âgé de 27ans. Il est le seul combattant de cette catégorie parmi les 12 athlètes camerounais qui vont défendre le vert-rouge-jaune du 23 juillet au 8 août 2021.

Avant d’obtenir sa qualification pour cette compétition majeure, le mécanicien avait frappé à la porte d’une salle de boxe. Il s’était mis à combattre pour protéger sa famille, selon ses propos. Le boxeur camerounais cherchait les moyens de faire face à l’adversité des rues de Yaoundé. Ne sachant pas se battre, il a décidé à se mettre à l’école du noble art. Il s’est forgé dans un club d’entraînement. « Je me suis mis à la boxe pour me faire de l’argent et me défendre. J’étais un peu le protecteur des miens. Si tu ne sais pas te battre, il faut apprendre », confie-t-il après avoir obtenu son ticket pour Tokyo.

« La machine », comme le surnomment ses coéquipiers, s’est frayé son chemin. Au fil des années, le super-lourd camerounais a démontré ses capacités sur le ring. Ses victoires en compétition l’ont mené jusqu’au tournoi de qualification olympique de boxe africain à Dakar au Sénégal. Le Lion de la boxe a dompté ses adversaires jusqu’en finale où il a laminé l’Algérien Chouaib Bouloudinats sur un score de 4-1. Une victoire synonyme de qualification pour Tokyo 2020.

Le mécanicien rêve désormais d’un titre aux J.O. Il a travaillé dur et continue sur la même lancée, pour être dans les meilleures conditions possibles au cours de cette compétition. « Les entraînements se poursuivent. On reste concentré en attendant le grand jour. Nous, les Camerounais, sommes très courageux. Cette cérémonie nous va droit au cœur. C’est une preuve que l’Etat nous considère, bien qu’on ne nous accorde pas une attention particulière », a confié Maxime Yegnong Njieyo lors de la cérémonie d’au revoir à la Cameroon olympic team, le 1er juillet dernier.