Vous-êtes ici: AccueilSport2021 09 09Article 617872

BBC Afrique of Thursday, 9 September 2021

Source: www.bbc.com

Insolite : comment six Palestiniens ont réussi à s’échapper de la prison israélienne de Gilboa

Comment six Palestiniens ont réussi à s’échapper de la prison israélienne de Gilboa Comment six Palestiniens ont réussi à s’échapper de la prison israélienne de Gilboa

Six Palestiniens qui étaient détenus dans la prison israélienne de Gilboa se sont évadés en début de semaine à l'aube, mettant en alerte les autorités policières qui ont entamé une recherche effrénée.

L'opération de sécurité comprend des dizaines de points de contrôle routiers, ainsi que l'utilisation de drones et d'unités de recherche spécialisées avec des chiens dressés.

Selon la presse israélienne, le groupe d'évadés est composé d'un dirigeant éminent de la Brigade des martyrs d'Al-Aqsa et de cinq membres du Jihad islamique.

Quatre d'entre eux purgeaient des peines d'emprisonnement à perpétuité pour avoir planifié ou exécuté des attaques meurtrières contre des Israéliens et un autre faisait l'objet d'un mandat d'arrêt spécial, rapporte Reuters.

A lire aussi :

  • Insolite: un "chat dealer de drogue" s'évade de prison
  • Insolite: un "chat dealer de drogue" s'évade de prison
Le sixième, Zakaria Zubeidi, ancien commandant des Brigades des martyrs d'Al Aqsa, attendait sa condamnation après avoir été arrêté et jugé en 2019 pour son implication présumée dans des attaques contre des citoyens israéliens.

Le Premier ministre israélien Naftalí Bennet indique dans un communiqué qu'il s'agissait "d'un incident grave qui nécessitera l'effort conjoint de toutes nos forces de sécurité".

Le Jihad islamique et le Hamas, pour leur part, qualifient l'épisode d'acte "héroïque", perpétré par des militants palestiniens.

Mais comment ont-ils pu s'évader d'une prison de haute sécurité ?

Creuser avec une cuillère ?

Selon les premières investigations, les six fugitifs partageaient une cellule et au moins trois d'entre eux avaient été classés dans le passé comme "présentant un risque élevé d'évasion".

Les évadés se seraient échappés en creusant un trou dans le sol de la salle de bain de la cellule qu'ils partageaient et en creusant un tunnel qui menait apparemment à un champ juste à l'extérieur des murs de la prison.

Des images et des vidéos publiées par la presse israélienne montrent des responsables inspectant un petit trou sous un évier et un autre au milieu d'un terrain vague à côté des murs de la prison.

Selon le Jerusalem Post, les Palestiniens auraient utilisé une cuillère rouillée cachée derrière une affiche pour creuser. Cette tâche aurait nécessité au moins deux mois.

Arik Yaacov, l'un des chefs de l'administration pénitentiaire israélienne, a déclaré qu'après avoir quitté sa cellule par un trou, les fugitifs ont utilisé des passages souterrains qui se sont formés lors de la construction de la prison pour s'en échapper.

Dans tous les cas, de nombreuses questions restent à éclaircir.

Le service de sécurité intérieure d'Israël, le Shin Bet, souligne qu'il pense que les évadés ont été en contact avec des personnes à l'extérieur de la prison à l'aide d'un téléphone portable qu'ils ont réussi à faire entrer en contrebande.

Le Shin Bet soutient également qu'une personne en voiture a récupéré les fugitifs une fois qu'ils se sont enfuis et les a transférés dans un autre endroit loin de la prison.

Selon le journal Haaretz, une source sécuritaire affirme qu'un gardien, stationné à la tour de guet juste dans la zone par laquelle les fugitifs se sont échappés admet s'être endormi pendant son quart de travail.

Force est de constater qu'il reste encore de nombreuses questions sans réponse autour de cet épisode qu'un responsable de l'administration pénitentiaire israélienne, cité par le journal Haaretz, qualifie de "grave échec en matière de sécurité et de renseignement".