Vous-êtes ici: AccueilSport2020 04 06Article 503686

Sports News of Monday, 6 April 2020

Source: lebledparle.com

Humiliation internationale : la CAF n'a pas fini avec le Cameroun

Pour Ahmad Ahmad, le championnat d’Afrique des nations initialement prévu DU 04 au 25 avril 2020 a été reporté à une date ultérieure en raison de la pandémie de Coronavirus ne peut pas se disputer au Cameroun durant l’été.

Le monde du sport est complément à l’arrêt, et l’Afrique n’est pas en reste. Depuis son lieu de confinement à Madagascar, le président de la CAF a accordé une interview au journal Le Monde. Dans celle-ci, il déclare que le CHAN ne se déroulera pas au pays des Lions indomptables en juin-juillet à cause des conditions météorologiques qui prévalent en cette période. Des propos qui traduisent qu’un retrait, un report ou éventuellement une annulation sont envisageables.

Lebledparle.com a sélectionné pour vous les points saillants des échanges entre Ahmad Ahmad et le média francophone.

Le football est aujourd’hui largement impacté par la crise du coronavirus qui touche l’un après l’autre quasiment tous les pays d’Afrique…
Ahmad Ahmad Effectivement, le sport est à l’arrêt. Même si, en cette période très difficile, le football passe au second plan face à l’ampleur de cette crise sanitaire. Reste que, dans notre discipline, nous avons dû prendre certaines décisions qui s’imposaient. D’abord, la commission médicale à la CAF a rendu ses analyses et, plus globalement, nous suivons les instructions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Nous avions décidé de reporter les matchs qualificatifs pour la CAN 2021, prévus fin mars. Des fédérations nous le demandaient et, de toute manière, avec la suspension de nombreuses liaisons aériennes, des joueurs africains confinés en Europe, cette décision s’imposait d’elle-même. Nous allons attendre la suite pour savoir quand serons jouées les journées trois et quatre de la compétition.



La cinquième journée était prévue en juin, il est encore trop tôt pour décider si elle aura lieu, mais il nous reste encore des dates en septembre, octobre et novembre, quitte à repousser la première journée des qualifications pour la Coupe du monde 2022, prévue justement en novembre. Nous en discuterons avec la FIFA, laquelle semble ouverte aux différents aménagements du calendrier. A l’heure où je vous parle, la phase finale de la CAN 2021 est toujours fixée en janvier et février prochains.

Que pouvez-vous nous dire aujourd’hui sur le Championnat d’Afrique des nations (le CHAN 2020), initialement prévu au Cameroun du 4 au 25 avril, et qui a bien sûr été reporté. Aura-t-il lieu ?
Notre volonté, c’est de jouer toutes les compétitions dont, bien sûr, le Championnat d’Afrique des nations. Il est évidemment bien trop tôt pour décider à quel moment en 2020 ou 2021. La seule chose qui semble évidente, c’est que le CHAN ne pourra pas avoir lieu au Cameroun aux mois de juin et juillet, en raison des conditions météorologiques.

L’Europe a suspendu la Ligue des champions et la Ligue Europa. En Afrique, se dirige-t-on vers la même décision pour la Ligue des champions et la Coupe de la confédération, dont les demi-finales et les finales étaient initialement fixées en mai ?
Cela fait évidemment partie des hypothèses. Les demi-finales sont prévues début mai. Nous nous adapterons en fonction de la situation sanitaire. S’il faut modifier le calendrier, nous le ferons. Tous les jours ou presque, j’ai des échanges avec le secrétariat général de la CAF, avec les fédérations. Dans tous les cas, nous saurons nous adapter.

En Afrique, le Burundi a décidé de maintenir son championnat, avec du public. Est-ce que cela vous interpelle ?
Il n’y a officiellement aucun cas de coronavirus au Burundi. Cette décision de faire jouer le championnat normalement appartient à la fédération burundaise et à l’Etat. Je m’en tiens à cela. La CAF n’a pas le pouvoir d’intervenir. Dans les autres pays, les championnats ont été suspendus ou sont disputés à huis clos.

La décision de reporter les Jeux olympiques de Tokyo, auxquels des sélections africaines devaient participer, vous semble-t-elle logique ?
Bien sûr. Je ne vois pas comment il pouvait en être autrement. Je suis même étonné que cette décision soit intervenue aussi tardivement [le 24 mars]. Je me souviens encore de certains reproches adressés à la CAF, concernant la question des matchs qualificatifs pour la CAN ou le CHAN, comme quoi nous avions mis trop de temps à annoncer leur report. J’estime au contraire que nous avons vite agi, en prenant en compte toutes les informations dont nous disposions.

Le football africain semble se mobiliser chaque jour un peu plus pour lutter contre cette épidémie…
De nombreux présidents de fédérations s’investissent. C’est également le cas pour leur personnel administratif, notamment dans le domaine de la prévention. J’ai également appris que des joueurs avaient donné de l’argent, comme le Sénégalais Sadio Mané qui a offert 45 000 euros aux hôpitaux de son pays. D’autres multiplient les messages pour conseiller aux gens de rester chez eux. Toutes ces initiatives sont remarquables, je suis fier de cette mobilisation du football africain.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter