Vous-êtes ici: AccueilSport2021 03 22Article 582082

BBC Afrique of Monday, 22 March 2021

Source: bbc.com

Guy-Brice Parfait Kolélas: qui était l'opposant congolais décédé du Covid-19?

Guy Brice Parfait Kolelas, l'un des principaux prétendants à la course à la présidence du Congo-Brazzaville, est décédé dimanche après avoir été gravement malade du Covid-19.

Son directeur de campagne annonce à l'agence de presse AFP que M. Kolelas "est décédé dans l'avion médicalisé qui est venu le chercher à Brazzaville dimanche après-midi".

L'homme de 61 ans a été testé positif au coronavirus vendredi, dernier jour de la campagne électorale.

Il était diabétique et faisait partie des six candidats qui se présentaient contre le président Sassou Nguesso, âgé de 77 ans.

L'élection de dimanche s'est déroulée sans heurts et avec une faible participation, selon les observateurs.

Lire aussi

    Pourquoi les vaccins contre le coronavirus sont-ils administrés uniquement dans le bras ? Conflit au Mozambique : pourquoi les forces américaines sont-elles sur place ? Mbaye Leye : "un Noir n'est pas seulement fait pour exécuter, nous sommes aussi faits pour gérer"
Un jour avant l'élection, M. Kolelas a été filmé: il avait l'air faible et portait un masque à oxygène, mais il a quand même tenu à encourager les électeurs à aller voter.

Qui était Guy Parfait Kolelas

Fils de l'ancien Premier ministre Bernard Kolélas, il a précédemment occupé le poste de ministre de la Pêche et de la Fonction publique.

Economiste et haut fonctionnaire à la retraire, il est le principal à Denis Sassou-Nguesso.

En1989, il milite au Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI).

Entre 2012 et 2015, il en devient le secrétaire général de ce parti politique d'où il sera évincé.

En 2015, il s'oppose au changement de la constitution congolaise de 2002 et au référendum qui a permi à Denis Sassou Nguesso de briguer un troisième mandat.

En 2021, il est investi par l'Union des démocrates humanistes-YUK lors de la présidentielle de dimanche.

La loi électorale congolaise n'annule pas l'élection en cas de décès d'un des candidats décède.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter