Vous-êtes ici: AccueilSport2019 12 02Article 477320

Sports News of Monday, 2 December 2019

Source: actucameroun.com

Garoua : le stade Roumdé Adjia prêt à 90%

C’est le taux de réalisation révélé au ministre des Sports lors de sa dernière visite C’est le taux de réalisation révélé au ministre des Sports lors de sa dernière visite

Garoua a été déclaré hors course pour le championnat d’Afrique des nations (Chan) prévu du 4 au 25 avril 2020 au Cameroun. Alors que certaines de ses infrastructures sportives devraient normalement être réceptionnées depuis décembre 2018 en vue de la coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 qui a finalement glissé.

Ces ouvrages ne sont toujours pas réceptionnés, un an près les délais. Si le stade principal de Roumdé Adjia d’une capacité de 20 000 places, le stade annexe et l’hôtel 4 étoiles de 70 places affichent déjà fière allure avec un taux de réalisation un plus au dessus de 90%, ce n’est pas le cas avec d’autres infrastructures. Il s’agit du stade du Cenajes, du stade d’entrainement de Poumpoumré, du stade du complexe sportif de Coton Sport et de l’hôtel des sports de 100 chambres dont les travaux accusent d’énormes retards.

Les chantiers avaient connu des arrêts intempestifs de travaux pour diverses raisons, notamment les grèves des ouvriers… Le ministre des Sports, Narcisse Mouélé Kombi lors de sa dernière visite de chantiers à Garoua le 16 septembre dernier n’avait pas caché sa colère et sa gêne envers les entreprises adjudicataires. Il a affirmé être déçu par les reports réguliers de délais de livraison et avait alors fermement instruit aux entreprises de remobiliser les ressources humaines, financières et matérielles pour achever ces chantiers dans les délais impartis et surtout selon les rè-

Quant à la population de Garoua, elle reste toujours déçue du fait que la ville n’ait pas été retenue pour le Chan et espère que les entreprises vont mettre les bouchées doubles pour rattraper les délais pour que ce site puisse être retenue pour la Can 2021 dont les dates restent à déterminer par la Caf. « Nous avons été très déçus de rater le championnat d’Afrique des nations d’avril 2020 à cause de la défaillance des entreprises qui n’ont pas respecté les délais. Alors que cela aurait permis à l’Etat de tester les infrastructures avant la Can et surtout au public de vibrer au rythme du reste du Cameroun. J’espère qu’au moins ces infrastructures vont être achevées cette fois-ci bien avant les délais afin de consoler le public de Garoua qui est un inconditionnel du football’, confie Aboubakar Bello, un fan du football et de Coton Sport de Garoua.

Le cas Prime Potomac

Au mois d’août dernier, le patron de Prime Potomac a annoncé par voie de communiqué la « cession » de certains chantiers (stades Poumpoumre et gendarmerie) à une autre entreprise dont l’identité et les contours n’ont pas été révélés. A en croire le Minsep, cette « résiliation est intervenue à la suite d’une inspection de la Confédération africaine de football à Garoua au mois de juillet de l’année en cours et des propositions d’une mission interministérielle de la Task Force conduite en Août 2019. Ben Modo est signataire du compte rendu cette mission qui a recommandé le retrait à l’entreprise Prime Potomac de trois chantiers (stades Poumpoumre, gendarmerie, hôtel la Benoué). « Aucun dossier de Prime Potomac n’a fait ou ne fait l’objet d’un blocage ou d’une volonté de blocage par l’administration. Aucun décompte soumis par cette entreprise n’est en souffrance au Minsep. L’administration a veillé à ce que toutes les mesures exceptionnelles de facilitation soient exécutées avec diligence. S’agissant des Devis quantitatif et estimatif examiné en urgence les 04 et 07 novembre derniers, ce dernier n’a été reçu au Minsep que le 24 octobre 2019 alors que le contrat est en exécution depuis plus de deux ans », conclut le patron des sports au Cameroun.