Vous-êtes ici: AccueilSport2020 12 07Article 560636

Sports News of Monday, 7 December 2020

Source: footmercato

France/Ligue 1: Karl Toko Ekambi sort une nouvelle prestation XXL avec Lyon

Au terme d'un match plutôt maitrisé, l'OL s'est imposé sans trembler (3-1) grâce notamment à un doublé de Toko Ekambi. Les hommes de Rudi Garcia reviennent à deux longueurs du PSG au classement.


A l'occasion de la treizième journée de Ligue 1, le FC Metz accueillait l'Olympique Lyonnais à Saint-Symphorien. Piégés le week-end dernier à domicile par le Stade Brestois (0-2), les Grenats voulaient se payer le scalp d'une formation lyonnaise en excellente santé et victorieuse du Stade de Reims (3-0) dimanche dernier. Pour cette affiche de 21 heures, Frédéric Antonetti alignait un 4-3-3 avec le trio Boulaya, Nguette, Ambrose en attaque. Rudi Garcia optait lui aussi pour un 4-3-3 avec les titularisations notamment d'Houssem Aouar et Mattia De Sciglio.

La rencontre démarrait sur de belles bases et dès la cinquième, Houssem Aouar tentait sa chance de loin mais ne trouvait pas le cadre. L'OL se faisait surprendre une minute plus tard par Nguette qui s'incrustait dans la surface et percutait Marcelo dans la surface. L'arbitre indiquait le point de penalty. Boulaya s'élançait mais voyait sa tentative captée par Lopes (7e). Un tournant dans cette rencontre, puisque Lyon ouvrait le score dix minutes plus tard. Bien décalé sur la droite, Toko Ekambi distillait un excellent centre pour Depay qui d'une frappe tendue ajustait Oukidja (0-1, 17e).

Toko Ekambi dans tous les bons coups


Juste avant la pause, les hommes de Rudi Garcia se procuraient une belle occasion avec Aouar à la manoeuvre qui alertait Depay dont la frappe était captée par Oukidja (38e). Deux minutes plus tard, Marcelo sur corner s'élevait plus haut que tout le monde mais voyait le cadre se dérober (41e). Au retour des vestiaires, l'OL frôlait la correctionnelle avec Nguette lancé dans le dos de la défense lyonnaise mais Cornet intervenait bien dans la surface (46e). Sur le contre, l'Olympique Lyonnais doublait la mise. Depay alertait Kadewere qui remisait pour Aouar. Le milieu français décalait Toko Ekambi dans la surface dont la frappe ne laissait aucune chance à Oukidja (0-2, 47e). Dans de belles dispositions ce soir, les hommes de Rudi Garcia assénaient le coup de grâce. Sur un ballon récupéré, Paqueta lançait dans le dos de la défense Toko Ekambi qui ajustait de près Oukidja (0-3, 60e).

Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les Lyonnais évoluaient dans un fauteuil avec leurs trois buts d'avance. Dans le dernier quart d'heure, le FC Metz tentait de réagir. Boulaya décochait une belle frappe lointaine repoussée par Lopes (74e). Deux minutes plus tard, les Grenats réduisaient le score. Sur la droite, Nguette débordait et centrait au point de penalty pour Boulaya qui ajustait Lopes (1-3, 76e). Un but qui réveillait le FC Metz et Kouyaté voyait sa tête déviée en corner par Lopes (77e). Trois minutes plus tard, l'Olympique Lyonnais pensait sceller le sort du match mais la frappe enveloppé de Toko Ekambi heurtait la transversale (80e). La fin de match se corsait pour les Messins avec l'expulsion de Boye (87e). Grâce à ce septième succès de la saison, l'Olympique Lyonnais s'installait à nouveau sur le podium et revenait à deux points du PSG.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

L'homme du match : Toko Ekambi (7,5)
:titularisé sur la gauche de l'attaque lyonnaise, l'international camerounais reste toujours aussi dangereux pour les défenses adverses par sa qualité dans la percussion notamment. Passeur décisif sur un excellent centre pour Depay (0-1, 17e). Insaisissable, sa vitesse a causé bien des soucis à la défense messine. Il profite d'une offrande d'Aouar pour inscrire le deuxième but lyonnais d'une belle frappe tendue (0-2, 47e). En verve offensivement, le buteur lyonnais profite d'un caviar de Paqueta pour s'offrir un doublé (0-3, 60e). Sa superbe frappe enveloppée heurte la transversale en fin de match (80e). Encore une excellente copie rendue par le Lion Indomptable ce soir.

Metz

Oukidja (3,5) : l'ancien portier du RC Strasbourg ne peut pas grand chose sur l'ouverture du score de Memphis dont le tir imparable terminait sa course dans le petit filet droit (17e). Auteur d'une belle parade du pied sur une tentative d'Aouar (37e), il ne peut cependant que constater les dégâts sur le missile envoyé par Toko Ekambi (47e). Ce même attaquant camerounais face auquel il cédait à nouveau à l'heure de jeu (60e). Sauvé par ses montants à dix minutes du terme, il empêchait également Cherki d'inscrire le 4e but des visiteurs, mais se blessait à la suite du choc avec le jeune lyonnais.

Centonze (3,5) : à l'instar de Bronn, l'ancien latéral droit du RC Lens a connu une rencontre bien compliquée sur le plan défensif, souvent pris dans son dos par un Aouar bien en jambes ce soir. Son placement sur le but de Toko Ekambi laisse à désirer (47e). Offensivement plus intéressant, il n'a pas hésité à porter le ballon et à combiner avec ses partenaires, notamment Boulaya, ou encore Maïga avec lequels il a donné quelques frayeurs aux défenseurs lyonnais (25e).

Bronn (3) : le défenseur central tunisien de 25 ans s'est très souvent retrouvé en difficultés lorsqu'il devait faire face aux offensives adverses, souvent pris dans son dos par Aouar (12e). Son positionnement sur le second but lyonnais n'est pas exempt de tout reproche. Il empêchait néanmoins les joueurs de Rudi Garcia d'inscrire un 3e but en se jetant rapidement au sol devant Memphis (58e)

Boye (4,5) : l'ancien défenseur ghanéen du Stade Rennais, désormais assigné au statut de vétéran dans cette défense, s'est rapidement illustré dans cette rencontre en donnant de sa personne pour empêcher l'ouverture du score lyonnaise (5e). Une nouvelle fois auteur de deux interventions décisives devant un Kadewere prêt à pousser le cuir au fond des filets (40e, puis devant un Toko Ekambi très en jambes (43e). Mais il ne pouvait pas tout faire ce soir face à des Lyonnais très insistants. Sans aucun doute le meilleur messin ce soir. Une belle performance toutefois ternie par son exclusion, un peu sévère.

Delaine (3,5) : le latéral gauche français formé à Lens a laissé trop d'espaces dans son couloir ce soir. Toko Ekambi en profitait pour servir Memphis sur l'ouverture du score du Néerlandais. Une situation quasi similaire sur le second but des Gones, où Memphis le prenait de vitesse dans son dos (47e). Offensivement, il a néanmoins participé au jeu des siens, en se procurant quelques belles opportunités de centres.

Maïga (4) : dépassé par l'intensité qu'ont mis les Lyonnais tout au long de la rencontre, le patron du milieu de terrain messin cette saison, courtisé par l'OM en vue de la saison prochaine, a toutefois fait parler sa qualité de passe et de percussion. Il n'a toutefois pas rechigné à presser le bloc lyonnais pour empêcher le score de s'aggraver davantage. Sa puissante frappe obligeait Lopes à s'employer difficilement (73e).

Sarr (3,5) : le tout jeune milieu de terrain sénégalais a connu un premier acte mitigé. Offensivement plein de bonnes intentions, il a toutefois eu bien du mal à contenir le milieu des Gones qui est globalement sorti vainqueur de la bataille au coeur du jeu. Remplacé à la mi-temps par Tchimbembé (3,5) que l'on a autant vu que Sarr, à savoir très peu. L'ancien milieu de Troyes a passé plus de temps à subir les nombreuses offensives lyonnaises qu'à toucher le cuir en 45 minutes.

Angban (3,5) : comme l'ensemble du milieu de terrain du FC Metz, l'Ivoirien de 24 ans n'a pas réussi à prendre le dessus sur un trio lyonnais inspiré ce soir. Trop peu en vue, il n'a pas eu l'impact escompté sur la rencontre, ce malgré son taux de passe réussies alléchant (97,9%). Remplacé à la 63e par Kouyaté qui a sauvé son équipe du 4e but sur un corner rentrant bien vicieux (70e). Son coup de tête obligeait également Lopes à s'employer et sortir une belle claquette (77e).

Boulaya (4,5) : un match des plus frustrants pour le milieu offensif algérien qui a rapidement eu l'opportunité de donner l'avantage aux siens sur penalty, mais tombait sur un Lopes une nouvelle fois inspiré (7e). Ses efforts défensifs laissaient eux à désirer, à l'image d'Antonetti qui le lui a reproché tout au long de la première période. Son travail offensif était lui bien meilleur et finissait par payer à un quart d'heure du terme sur une frappe sèche qui ne laissait aucune chance à Lopes (76e).

Nguette (5) : alors que son équipe subissait et n'avait pas vu le cuir en six minutes de jeu, l'attaquant sénégalais s'infiltrait rapidement dans la défense lyonnaise et obtenait un penalty sur la première incursion des Messins (6e). Volontaire et pas avare d'efforts, il a grâce à sa technique été le principal initiateur des grosses opportunités messines, et était finalement récompensé à quinze minutes du terme en servant parfaitement Boulaya qui réduisait l'écart (76e). Le meilleur élément offensif messin ce soir.

Ambrose (3) : une première période bien compliquée pour l'attaquant français, peu en vue dans le premier acte, avec seulement un duel gagné sur huit possibles. Sa seule tentative acrobatique face au portier portugais ne menait à rien (36e). Remplacé dès la mi-temps par Leya Iseka (4) qui devait attendre la 67e minute de jeu pour toucher le cuir de la tête, sans pour autant se montrer dangereux.

Olympique Lyonnais

Lopes (6,5) : le portier lyonnais sauve les siens d'entrée de match en stoppant le penalty de Boulaya (7e). L'international portugais s'interpose à bon escient sur une belle frappe de Boulaya (74e). Il ne peut rien faire sur la réduction du score de Boulaya (1-3, 76e). Impérial sur une belle tête de Kouyaté (77e).

De Sciglio (5,5) : l'international italien attendait de saisir une opportunité pour démontrer ses qualités à son coach. Titularisé ce soir dans le couloir droit, le joueur qui appartient à la Juventus s'est distingué par son sérieux. Très appliqué défensivement, il a rarement été pris à défaut ce soir. S'est octroyé quelques montées dans son couloir qui auraient mérité meilleur sort. Remplacé à la 63e par Dubois qui n'a pas eu grand-chose à faire ce soir.

Marcelo (5,5) : l'entame de match du défenseur central brésilien fut tout sauf idéale. L'intéressé provoque le penalty en percutant Nguette (6e). Le numéro six lyonnais se rattrape bien en sauvant les siens par une belle intervention sur un centre de Centonze (25e). Se fait prendre dans son dos sur une belle ouverture messine pour Nguette (46e). Pas exempt de tout reproche sur le centre de Nguette qui provoque la réduction du score de Boulaya (1-3, 73e).

Denayer (5,5) : l'international belge apporte de la sérénité à sa défense. Souvent bien placé, le Diable Rouge s'est appliqué dans ses relances et a effectué quelques belles interventions dans sa surface. Le défenseur belge se fait prendre sur le centre de Nguette qui amène le but de Boulaya (1-3, 76e).

Cornet (5,5) : le latéral gauche lyonnais s'est distingué par de belles interventions défensives ce soir comme face à Centonze (35e). C'est lui qui sauve son équipe en intervenant de manière ferme devant Nguette dans la surface (46e). Le numéro 27 a parfois été pris en défaut par Nguette comme sur la réduction du score de Boulaya (1-3, 73e). L'ancien Messin n'a pas eu le loisir de se projeter offensivement ce soir.

Paqueta (7) : le milieu brésilien travaille énormément au coeur du jeu et se montre indispensable pour son équipe. L'ancien Milanais a récupéré un nombre conséquent de ballons dans l'entrejeu. L'intéressé ne rechigne jamais aux tâches défensives et avale les kilomètres. Passeur décisif sur le troisième but marqué par Toko Ekambi (0-3, 60e). L'international auriverde n'a pas hésité à se projeter et a laissé entrevoir de belles dispositions techniques. Une belle partition récitée ce soir par le principal protagoniste. Il aurait pu se muer en passeur décisif sur la frappe de Cherki (90+2).

Guimaraes (5,5) : le milieu brésilien n'a pas forcément brillé par sa virtuosité ce soir. Si l'international auriverde s'est montré appliqué dans ses initiatives, il a été éclipsé par le rendement incroyable dans l'entrejeu de son partenaire Lucas Paqueta. Plutôt discret dans le second acte, son match ne laissera pas un souvenir impérissable. Remplacé à la 82e par Diomandé

Aouar (6,5) : titularisé ce soir par Rudi Garcia après sa mise à l'écart face à Reims, le milieu lyonnais s'est rapidement distingué par une frappe non cadrée (5e). Très souvent à l'origine des mouvements offensifs de son équipe, le numéro huit rhodanien aurait pu se muer en passeur décisif sur la tentative de Depay (41e). L'intéressé qui s'est distingué par son aisance technique est passeur décisif sur le deuxième but marqué par Toko Ekambi (0-2, 47e). Il voulait se racheter après sa mise à l'écart, le pari est gagné ce soir. Remplacé à la 63e par Caqueret qui n'a pas trop influé sur les événements.

Kadewere (6) : l'ancien Havrais s'installe clairement dans le onze façonné par Rudi Garcia. Toujours aussi actif dans son couloir, l'attaquant zimbabwéen est toujours disponible pour ses partenaires. Sa relation technique avec Depay et Toko Ekambi reste intéressante. Impliqué sur le deuxième but lyonnais de Toko Ekambi (0-2, 47e). Malheureusement pour l'international zimbabwéen il n'a pas marqué ce soir. Remplacé à la 63e par Dembélé qui n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent à son entrée en jeu.

Depay (6,5) : le capitaine lyonnais fut très dangereux dans le premier acte en étant dans tous les bons coups. L'international néerlandais profite d'un excellent centre de Toko Ekambi pour ouvrir le score d'une frappe tendue (0-1, 17e). Très entreprenant ce soir, le numéro dix rhodanien fut un danger constant pour la défense messine ce soir. Sa talonnade astucieuse amène le deuxième but lyonnais (0-2, 47e). Emoussé en fin de match, il n'a pas toujours effectué les bons choix. Remplacé à la 79e par Cherki qui a essayé de conserver le ballon et a manqué une belle opportunité (90+2). Expulsé pour avoir laissé trainé le pied sur Oukidja (90+3).

Toko Ekambi (7,5) : voir ci-dessus.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter