Vous-êtes ici: AccueilSport2021 01 20Article 568154

Sports News of Wednesday, 20 January 2021

Source: Cameroon Info

Football: des présidents de clubs interpellés par la police au siège de la FECAFOOT

Ils ont été interpellés ce mardi 19 janvier 2021 et conduits au commissariat central n°1 de la ville de Yaoundé, alors qu’ils étaient partis à la rencontre du président par intérim de la Fédération Camerounaise de Football, Seidou Mbombo Njoya.

La police a interpellé des présidents de clubs ce mardi 19 janvier 2021 devant le siège de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) au quartier Tsinga à Yaoundé. Il s’agit des promoteurs de clubs de football appartenant pour la plupart à l’Association des Clubs de Football Amateur du Cameroun (ACFAC), parmi lesquels son trésorier et porte-parole, Domingo Akoue Epié, par ailleurs président de Jeunesse Stars de Yaoundé.

Ils étaient allés honorer un rendez-vous à la FECAFOOT, avec le président par intérim Seidou Mbombo Njoya, non contents de son maintien à la tête de la fédération par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), malgré l’annulation de son élection par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Le lundi 18 janvier 2021, ils s’étaient déjà rendus à Tsinga, mais n’ont pas pu rencontrer Seidou Njoya, et se sont vus signifier l’absence de ce dernier par le 4ème vice-président, Abbo Mohamadou. Celui-ci a reporté le rendez-vous pour ce mardi.

« Ils sont arrivés à 17h10 pour le rendez-vous pris hier. Ils ont trouvé le grand portail, ainsi que le portillon d'entrée fermés. Voyant la nuit tombée, les présidents de clubs ont décidé d'accorder des interviews aux médias présents. Après ce rituel, au moment où Akoue Domingo et ses pairs s'apprêtaient à regagner leurs véhicules respectifs pour s'en alller, six pick-up de la police les ont encerclés, et ont choisi parmi les responsables de clubs ceux qu'ils devaient embarquer. En ce moment, ils sont au niveau du commissariat central de Yaoundé pour audition », confie notre confrère Thierry Ndoh, citant le président de l’ACFAC, rapportant des propos de Henri Claube Mbala Ongolo.

L’ACFAC à laquelle appartient Olympique de Meiganga, le club amateur qui a eu gain de cause dans l’affaire qui l’opposait à la FECAFOOT au TAS, attend de Seidou Mbombo Njoya qu’il respecte une des dispositions de la FIFA, qui appelle ses membres à se soumettre aux décisions du TAS. Qu’importe si la FIFA a décidé de le maintenir à la FECAFOOT en violation de ses propres lois.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter