Vous-êtes ici: AccueilSport2020 11 19Article 556873

Sports News of Thursday, 19 November 2020

Source: Cameroon Info

Football: Paul Biya instruit Dion Ngute de régler le conflit entre la FECAFOOT et la LFPC

Le président de la République demande au Premier ministre, d’après une correspondance du Secrétaire général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, de «mettre un terme à la situation confuse» dans le football, en réunissant les protagonistes de la Fédération Camerounaise de Football et de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun en conflit, dès ce jeudi 19 novembre 2020.

Y en a marre des querelles intestines entre la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) et de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC), et dont les échos sont parvenus aux oreilles du Président de la République, Paul Biya. D’après une correspondance du Secrétaire général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, adressée au premier ministre Joseph Dion Ngute, le mercredi 18 novembre 2020, le chef de l’Etat a instruit le chef du gouvernement de «mettre un terme à la situation confuse qui prévaut dans le secteur du football camerounais».

Par ailleurs, Joseph Dion Ngute devra convoquer les différents protagonistes des deux institutions en conflit dès ce jeudi 19 novembre 2020, pour tenter de démêler l’écheveau, et rendre compte à Paul Biya le vendredi 20 novembre 2020. Ferdinand Ngoh Ngoh évoque «l’impact déplorable» qu’a produit cette crise sur l’image du Cameroun, et croit savoir qu’il est temps de siffler la fin de la recréation, avec la «nécessité d’éviter que notre pays se trouve en porte-à-faux avec la FIFA», précise-t-il au Premier ministre.

L’arbitrage du patron du gouvernement est sollicité, après que le ministre des Sports et de l’Education Physique, Narcisse Mouelle Kombi, a échoué à faire taire ces querelles. En dépit de l’intervention de la FIFA également, qui a auditionné les deux parties au cours d’une réunion par visioconférence, et a tranché en faveur de la FECAFOOT, en lui demandant de poursuivre l’organisation des championnats, objet de cette bataille, rien n’y a fait.

Le président de la LFPC, Pierre Semengue, se gargarisant de la sentence du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) du 14 septembre 2020, qui avait réhabilité la ligue après sa suspension par la FECAFOOT, a laissé entendre qu’il ne lâchera pas du lest, et qu’il poursuivra, dès le samedi 21 novembre 2020, l’organisation de son championnat Ligue 1, dont la dénomination diffère de celle envisagé par le FECAFOOT, l’Elite One, programmé le dimanche 22 novembre 2020.

En filigrane, le gouvernement veut préserver ses deux compétitions continentales, le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de football 2021, et la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football 2022, dont l’organisation serait hypothéquée si la FIFA venait à suspendre le Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter