Vous-êtes ici: AccueilSport2020 08 18Article 535390

Sports News of Tuesday, 18 August 2020

Source: Actu Cameroun

Fifpro Afrique: le coup de grâce de Njitap Fotso à Cyrille Domoraud

Le vice-président de la Fifpro dénonce l’égoïsme de l’ex Eléphant, et se pose en défenseur des footballeurs africains.

« II n’a …pas agi pour le bien des footballeurs ivoiriens, mais pour lui-même en prenant l’AFI, donc les footballeurs ivoiriens, en otage ! C’est une des raisons de la suspension prononcée par. la Fifpro». Gérémi Njitap Fotso’est encore très remonté contre Cyrille Domoraud, le président de l’Association des footballeurs ivoiriens (Afi).

Le président du Syndicat national des footballeurs du Cameroun’ (Synafoc) t non moins vice-président de la Fédération internationale- des footballeurs professionnels (Fifpro) revient sur la suspension de l’Afi par la Fifpro, dénonçant le jeu d’intérêts personnels que joue l’ex Eléphant contre ses pairs, dans le cadre de l’élection à la présidence, de la Fédération ivoirienne de football (Fif). Election pour laquelle l’Afi a refusé d’accorder son parrainage à Didi.er Drogba, avant de se rattraper des jours plus tard, dans un contexte de rébellion de quelques cadres contre l’autorité du président Domoraud qu’ils ont mis à l’écart avant d’y parvenir.

Alors que la Fifpro avait déjà suspendu l’Afi. «Les propres soutiens de Cyrille à l’intérieur du Board dej’Afi ont essayé de noyer le poisson avec des histoires d’ego, remontant à l’époque de l’équipe nationale. Rien de crédible, rien d’audible, quand on la charge de représenter les joueurs», rapporte le président de la Fifpro- Afrique. Rejetant l’argument de la suite de la guerre des égos qui a eu lieu du temps où ces derniers étaient encore en sélection. «Il ne nous a pas fallu beaucoup de temps…

Même si Cyrille Domoraudrn’a jamais avoué, devant nous, que Idriss Yacine Diallo lui avait offert une place sur sa liste en. échange de son parrainage, nous l’avions compris dès le départ, avant d’en obtenir très vite la confirmation. Il en était de même pdur son conseiller spécial, totalement inféodé lui-jussi aux présidents de clubs», confie l’homme qui a tenté une médiation pour sauver, la candidature de l’ex capitaine et même l’Afi. «Il est expliqué à Cyrille Domoraud, qui n’a Convaincu personne, que la décision du Board de l’Afi, si elle n’évoluait pas, allait entraîner les sanctions prévues dans les statuts de la Fifpro en pareilles circonstances, qui vont jusqu’à la suspension de l’association membre», déclare-t-il.

Plaidoyer pour Didier Drogba

Cyrille Dortieraud ne cédera donc pas, troquant son siège contre un poste (?) dans la liste d’un des deux adversaires de Didier Drogba. L’ancien Lion indomptable s’essaie à la comparaison des projets présentés par Idriss Yacine Diallo et Drogba, avec un penchant « naturel » assumé. « Le premier (Idriss Yacine Diallo) ne comporte que d’infimes avancées pour les joueurs, quand elles sont à foison dans celui de Didier. Lui ‘ évidemment répond’aux attentes et aux besoins des footballeurs ivoiriens, en matière de reconnaissance, de statut, de contrat. Lui, répond à tout ce que l’Afi recherchait vainement d’obtenir depuis sa création ‘auprès de dirigeants tèl que Idriss Yacine Diallo, notamment, et que l’Afi n’a jamais obtenu depuis », soutient-il. En attendant que l’élection ait lieu, le Comité exécutif de la Lif a suspendu sa commission électorale qui a validé la candidature de Didier Drogba.

Le match se poursuit à la Fifpro. Généri Njitap assume- la suspension de l’Afi. «Nous ne pouvions pas aller contre la volonté des footballeurs ivoiriens, du plus connu au plus anonyme d’entre eux, désireux de voir l’un des leurs porter leurs espoirs • dans la conquête de la présidence de la Fif», dit-il. «En plein accord avec le Board de la Fifpro Afrique, cette décision, dont le caractère exceptionnel ne peut vous échapper, est lourde de conséquences pour l’Afi, évidemment, mais également pour l’ensemble de la Fufpro, et plus particulièrement pour ses membres africains», écrivait-il le 23 juillet dernier lorsqu’il annonçait avoir notifié l’Afi de sa suspension.

«Parce qu’il n’est jamais bon, au sein d’une famille – et la FIFPRO en est ,une – que des sanctions aussi graves soient prononcées, nous avons donné une dernière chance à Cyrille Domoraud sous la forme d’un délai de 24 heures au terme duquel l’AFI ‘serait officiellement suspendue», regrettait-il. Domoraud ne s’est pas laissé convaincre. L’homme risque de vivre la suite dès événements hors-jeu. Njitap tient à voir Drogba dans le fauteuil du président de..la Fif.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter