Vous-êtes ici: AccueilSport2021 06 02Article 599887

BBC Afrique de

Source: www.bbc.com

Est-il vrai que se laver à l'eau froide transforme le corps et l'esprit ?

Les scientifiques ont donc étudié la physiologie de l'immersion dans l'eau froide Les scientifiques ont donc étudié la physiologie de l'immersion dans l'eau froide

Voulez-vous faire quelque chose qui, en une minute seulement, combattra votre stress, vous gardera plein d'énergie et aura un impact sur votre système immunitaire ?

Cela demande du courage, mais si vous êtes déterminé, tenez-vous au bord d'un lac, d'une rivière ou de la mer lorsqu'il fait froid.

Si vous n'avez pas la chance d'être à proximité de l'un de ces endroits, une piscine, votre douche ou même un tuyau d'arrosage feront l'affaire.

Respirez profondément, faites appel à votre volonté et... allez-y !

Laissez votre corps sentir, soudainement, l'eau froide.

Pourquoi souffrir autant si l'eau chaude est si réconfortante ?

Eh bien, la natation en eau froide gagne en popularité et on prétend qu'elle peut transformer votre corps et votre esprit.

Les scientifiques ont donc étudié la physiologie de l'immersion dans l'eau froide, et il semble qu'elle puisse avoir un éventail surprenant d'avantages.

Il s'agit d'un domaine de recherche passionnant, susceptible d'offrir de nouveaux traitements pour toute une série d'affections, de l'hypertension artérielle au diabète de type 2 en passant par la dépression et l'inflammation chronique.

Cela vous intéresse ?

Si c'est le cas, foncez ! Plongeons dans la science de l'eau froide pour découvrir pourquoi elle est censée améliorer votre humeur et être bénéfique pour votre cerveau, votre système immunitaire et votre cœur.

L'eau froide stresse le corps

Au cours de l'évolution, votre corps a développé une réponse au stress qui se déclenche automatiquement lorsqu'il est menacé afin de le maintenir en vie.

Il s'agit d'un système très ingénieux et efficace : tout se déclenche en même temps, affectant l'ensemble du corps, du cerveau aux orteils.

Et il s'avère que votre corps considère l'eau froide comme une grande menace, ce qui active la réponse primaire au stress.

Cela vous fait hyperventiler, votre rythme cardiaque monte en flèche, et vous vous remplissez d'adrénaline.

Vos vaisseaux sanguins se mettent à faire toutes sortes de tours pour changer de forme, allant d'un rétrécissement rapide et spectaculaire en quelques secondes dans certaines parties de votre corps à un doublement de leur taille dans d'autres.

C'est tout un orchestre de réponses qui préparent votre corps à survivre.

Mais attendez !

Nous avons montré que le stress est mauvais, alors pourquoi voudriez-vous que votre corps entre dans cet état de survie, alors que vous pourriez profiter des effets relaxants d'une tasse de thé et d'une matinée tranquille ?

En effet, si le stress chronique n'est certainement pas bon, il est de plus en plus évident qu'une courte poussée de stress, à la bonne dose, peut être bénéfique.

Juste un peu

Ces dernières années, de nombreuses recherches ont montré qu'une courte période de stress peut être bénéfique.

Cela est vrai pour un large éventail de situations que les scientifiques ont analysées, qu'il s'agisse de parler en public ou d'essayer de faire du calcul mental sous pression.

L'eau froide étant l'un des moyens les plus efficaces de créer un stress à court terme dans tout le corps, c'est cette réponse qui, selon les recherches, déclenche les bienfaits.

À l'heure actuelle, les scientifiques étudient la manière dont l'eau froide peut avoir un impact sur tout, de la réponse immunitaire aux hormones de stress en passant par les dépôts graisseux qui obstruent les artères.

Il s'agit d'un domaine de recherche relativement nouveau, mais les résultats sont jusqu'à présent prometteurs.

Combien de temps devez-vous tenir ?

Il est de plus en plus évident que les nageurs d'hiver sont plus résistants à certaines maladies et infections, comme celles des voies respiratoires supérieures ; il semblerait qu'ils les subissent moins fréquemment et de façon plus bénigne.

Les scientifiques pensent que c'est l'eau froide, et non la natation, qui est à l'origine de ce phénomène.

Une étude randomisée et contrôlée, menée aux Pays-Bas pendant les mois d'hiver, a montré que les volontaires à qui l'on avait demandé de prendre des douches froides de 30 secondes tous les matins pendant 60 jours sont tombés malades 30 % de jours en moins que le groupe témoin, qui a profité d'un bain chaud.

À l'université de Porsmouth, en Angleterre, Mike Tipton, professeur de physiologie humaine et appliquée au laboratoire des environnements extrêmes du collège des sciences du sport, de la santé et de l'exercice, a étudié ce qui se passe exactement dans le corps lorsqu'il est immergé dans l'eau. froide et pourquoi cela pourrait avoir un impact positif sur votre corps et votre cerveau, avec des effets durables.

"Le travail que nous avons effectué indique que les personnes qui se baignent dans l'eau froide ont une meilleure fonction immunitaire, et cette amélioration ne se limite pas à celles qui nagent à l'extérieur".

"En outre, les mesures des marqueurs de la fonction immunitaire semblent indiquer que le bénéfice découle d'une plongée plus courte plutôt que longue."

Bonne nouvelle pour ceux qui n'apprécient pas l'expérience.

"Tout indique que les effets bénéfiques peuvent être le résultat du refroidissement de la peau, mais si vous restez suffisamment longtemps pour que les tissus plus profonds se refroidissent, cela pourrait conduire à une hypothermie, ce qui est nocif", prévient l'expert.

Précisons : si vous faites partie de ceux qui souffrent à chaque seconde passée dans l'eau froide, lorsque Tipton parle d'une courte période, il fait référence à 120 secondes (2 minutes).

"Bien sûr, cela varie en fonction de la personne, mais le conseil général que nous donnons lorsque nous essayons de protéger les gens de l'eau froide est de rester immobile pendant une minute à 90 secondes (1 minute 30 secondes) jusqu'à ce qu'ils puissent contrôler leur respiration."


Après des plongées en eau froide, on a constaté une augmentation des niveaux de dopamine, de sérotonine et de b-endorphine, ce qui correspond au "high post-swim" (euphorie post natation) dont de nombreux amateurs d'eau froide témoignent.

Des études de cas ont également montré que la natation en eau froide permettait de réduire l'utilisation d'antidépresseurs.


Un domaine de recherche particulièrement intéressant étudie la manière dont l'accoutumance au froid réduit les réponses inflammatoires au fil du temps.

Il s'agit là d'un élément clé, car "l'inflammation est considérée comme le fondement de bon nombre de nos maladies modernes, telles que la dépression, la maladie d'Alzheimer, le diabète de type 2, etc".

Combien de temps les effets durent-ils ?

En termes de recherche dans ce domaine, il y a encore du chemin à parcourir, mais il semble que le traitement à l'eau froide pourrait être étonnamment puissant et durable.

Une étude a révélé que seulement six immersions dans l'eau froide produisaient un effet physiologique qui pouvait encore être observé plus d'un an après.

" La science qui sous-tend tout ceci n'en est qu'à ses débuts".

"C'est néanmoins une perspective très excitante, car nous avons étudié les effets néfastes du froid pendant des années, mais de l'autre côté se trouvent les avantages potentiels."

Attention, avertit M. Tipton, il faut s'assurer de minimiser les premiers et de maximiser les seconds.

"Gardez à l'esprit que nous sommes des animaux tropicaux qui veulent vivre à des températures de 28º, donc avoir une eau qui atteint à peine 9 ou 10º qui tombe sur vous est particulièrement stressant."

Si vous voulez essayer, il faut y aller étape par étape... ou plutôt, goutte par goutte.

"C'est un peu comme si vous décidiez de vous mettre au jogging : vous ne vous lancez pas immédiatement dans les kilomètres. On s'échauffe d'abord et on y va petit à petit, de manière contrôlée et progressive."

Bien sûr, personne ne vous recommandera de vous baigner dans une rivière gelée, à moins de vous être adapté correctement, mais un petit coup d'eau froide pendant environ 30 à 40 secondes à la fin d'une douche matinale est gérable.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter