Vous-êtes ici: AccueilSport2021 08 29Article 616144

BBC Afrique of Sunday, 29 August 2021

Source: www.bbc.com

Entreprenariat : les secrets de la réussite d'un entrepreneur qui a transformé un forum de discussion en une application qui gagne des milliers de dollars

Zazuu est un site de comparaison de prix pour les Africains travaillant au Royaume-Uni Zazuu est un site de comparaison de prix pour les Africains travaillant au Royaume-Uni

"L'Afrique est le continent le plus cher au monde pour envoyer et recevoir de l'argent", déclare le fondateur de Zazuu, Kay Akinonmi.

"Nous pensons que cela n'a pas de sens, nous avons donc créé notre application pour les personnes qui souhaitent transférer leur argent avec la commission la plus basse possible", poursuit-il.

Zazuu est un site de comparaison de prix pour les Africains travaillant au Royaume-Uni et en Europe qui souhaitent envoyer de l'argent à leurs proches restés chez eux.

Ce site montre à ces Africains quelles entreprises offrent les commissions les plus basses pour le transfert d'argent.

M.Kay dit que certains clients paient des commissions aux principales sociétés de transfert d'argent allant de 19% à 22%.

"Nous examinons le marché et trouvons les meilleurs fournisseurs, et nous montrons aux clients tous les frais ainsi que tous les coûts cachés. De cette façon, nous réduisons la commission moyenne à moins de 2% pour nos utilisateurs", ajoute-t-il.

Kay est originaire du Nigeria, mais il a vécu en Grande-Bretagne au cours des 17 dernières années.

Il a travaillé pendant une décennie en tant que consultant en développement de logiciels et a envisagé de lancer Zazuu en 2016, après avoir dirigé un forum de discussion en ligne sur les coûts de transfert d'argent.

Kay a lancé l'application Zazuu l'année dernière, et elle compte désormais plus de 2 000 utilisateurs actifs.

Cependant, il a d'abord eu quelques difficultés à convaincre les investisseurs de financer les coûts initiaux du projet.

"Quand nous avons commencé, nous avions besoin de 500 000 £ (382 794 250 FCFA). Nous avons eu toutes sortes de refus et les gens ont dit que c'était trop tôt ou que nous demandions trop d'argent", explique Kay.

"Même les personnes qui avaient initialement manifesté leur intérêt pour le projet ont cessé de répondre à nos appels. Ensuite, nous avons réalisé que nous devions faire quelque chose de différent", ajoute-t-il.

Kay s'est rendu compte qu'il inquiétait les investisseurs en exigeant tout l'argent dont il avait besoin à la fois. Par conséquent, il a décidé de diviser le montant qu'il cherchait en parties distinctes, afin que chaque montant finance une étape différente du développement de l'entreprise.

"Au lieu de lever les 500 000 £ ((382 794 250 FCFA) une fois et de dire que c'est ce que nous pouvons faire en 12 mois, nous avons dit que si nous levions les 150 000 £ (114 866 800 FCFA) aujourd'hui, nous pourrions transférer l'argent d'une partie à l'autre", explique Kay.

"Et si nous collectons 150 000 £ supplémentaires, nous pouvons obtenir 100 000 clients. Si nous collectons 150 000 £ supplémentaires, nous pouvons obtenir 100 000 nouveaux clients."

L'entrepreneur raconte que que les investisseurs étaient heureux de financer des phases spécifiques du projet, plutôt que d'être invités à financer l'ensemble du projet en une seule fois.

"Les investisseurs acceptent mieux cette méthode, car elle leur permet de voir comment leurs petites sommes d'argent peuvent ajouter de la valeur à l'entreprise", ajoute-t-il.