Vous-êtes ici: AccueilSport2021 05 31Article 599443

Sports News of Monday, 31 May 2021

Source: Le jour

Elite One: les clubs s'affrontent en amical en attendant la reprise du championnat

Match de championnat camerounais Match de championnat camerounais

Ils ne sont pas prêts à repartir sur les pelouses pour la phase retour des championnats sans avoir reçu la subvention de l’Etat.

Pas de subvention de l’Etat, pas de reprise du championnat. C’est la posture que les présidents de clubs d’Elite One et Two ont adoptée après la fin de la phase aller. La réunion du 17 mai dernier au ministère des Sports et de l’Education physique n’a pas réussi à débloquer la situation, encore moins celle du 18 mai à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) car le maître des céans, Seidou Mbombo Njoya, avaient reçu une délégation de présidents conduite par Franck Happi. Deux semaines plus tard, la reprise n’est pas à l’ordre du jour, en dépit du délai d’enregistrement (30 juin, Ndlr) des clubs engagés en compétitions africaines fixé par la Confédération africaine de football (Caf).

Les positions se durcissent, mais sur certains stades, les matchs amicaux battent leur plein. Le 26 mai dernier au Centre d’Excellence Caf à Mbankomo, Apejes de Mfou s’est incliné (1-2) face à Renaissance de Ngoumou. Les eux présidents à savoir (Léon Aimé Zang et Gaspard Owona) ont effectué le déplacement pour voir leurs poulains jouer. La ville de Douala n’est pas en reste. Le stade Tercocam a accueilli deux matchs amicaux vendredi dernier. En ouverture, Union sportive de Douala (Usd) a dominé Léopard de la même ville (2-0), grâce à un doublé d’Ismaël. Une victoire qui permet aux Nassaras Kamakaï de gagner en confiance après une mauvaise première partie du championnat. Les Mangwa Boys quant à eux, se sont imposés face à As Nylon (2-0).

Si les joueurs, entraîneurs et dirigeants ne savant ni le jour ni l’heure des programmations de la phase retour des championnats d’Elite One et Two, ils poursuivent leur préparation avec sérénité au grand dam des fans de football. « C’est vraiment dommage. Ce feuilleton est devenu une routine dans notre championnat. C’est le brouillard chaque année. On ne sait quand le championnat va commencer encore moins quand il va s’achever. Avec ça, comment voulons-nous avoir un championnat attrayant et des sponsors », s’insurge Alfred Nguini, un amoureux du ballon rond. Au regard de l’atmosphère qui prévaut jusqu’ici, la reprise des championnats d’Elite n’est pas pour demain.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter