Vous-êtes ici: AccueilSport2021 02 07Article 571873

Sports News of Sunday, 7 February 2021

Source: Cameroon Info

Elections à la présidence de la CAF: le Comité Exécutif de la CAF lâche Ahmad Ahmad

Réuni à Yaoundé le 6 février 2021, le Comité Exécutif de la CAF a décidé d’envoyer le dossier sur l’éligibilité de son président à la Commission de contrôle de la FIFA.
A un mois juste de la prochaine élection, prévue le 12 mars 2021, à la tête de la Confédération Africaine de Football (CAF), c’est toujours le clair-obscur au sujet de la candidature du président sortant. Il y a peu, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a suspendu (provisoirement) la sanction prise par la Commission d’éthique de la FIFA en novembre 2020 à l’encontre d’Ahmad Ahmad. Laquelle sanction suspendait le malgache de toute activité liée au football pour une période de 05 ans.

En attendant le procès, programmé pour le 03 mars 2021 au plus tard, le successeur d’Issa Hayatou a donc repris provisoirement les commandes de la CAF. C’est d’ailleurs à ce titre qu’il est arrivé au Cameroun pour présider la clôture du CHAN 2020.

A la suite de la décision du TAS, la Commission de gouvernance de la CAF, chargée d’étudier les dossiers des candidats, a déclaré M. Ahmad éligible pour le scrutin annoncé.

Mais réuni à Yaoundé samedi, le Comité Exécutif (COMEX) de la CAF a jugé «inopportune» la décision de la Commission de gouvernance de cette instance. Le gouvernement de l’instance qui gère le football sur le continent «rappelle que le contrôle d’éligibilité, pour les candidats au poste de Président de la CAF, est exclusivement du ressort de la Commission de Contrôle de la FIFA».

En d’autres termes, c’est l’instance mondiale qui va décider du sort du malgache. Et à ce niveau, on voit mal comment la FIFA pourrait se dédire après avoir déjà écarté M. Ahmad, soupçonné de plusieurs violations au Code éthique.

En revanche, le président par intérim de la FECAFOOT, Seidou Mbombo Njoya a bénéficié d’un sursis. Après le rejet de sa candidature au Comité Exécutif par la Commission de gouvernance, le COMEX a instruit ledit organe de procéder dans une semaine au plus tard, à son audition.

Voici le communiqué final de la réunion du COMEX à Yaoundé:

Yaoundé, 06 Février 2021

Réuni ce samedi 6 février à Yaoundé (Cameroun), le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) a pris acte de la décision rendue par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), le 29 janvier, suspendant les sanctions prises par la Chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA à l’encontre de M. Ahmad Ahmad, Président de la CAF.

Concernant le contrôle d’éligibilité des candidatures à la Présidence et au Comité Exécutif de la CAF:

Le Comité Exécutif demande à la Commission de gouvernance de procéder, sous sept jours, à l’audition des candidats Seidou Mbombo Njoya et Mamadou Antonio Souare dont les dossiers avaient été recalés.

Le Comité exécutif trouve inopportune la décision de la Commission de gouvernance communiqué le 05 février, et il rappelle que le contrôle d’éligibilité, pour les candidats au poste de Président de la CAF, est exclusivement du ressort de la Commission de Contrôle de la FIFA.

Pour plus d’information:

Alexandre Siewe

CAF| Directeur de la Communication

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter