Vous-êtes ici: AccueilSport2021 08 20Article 614710

Infos Sports of Friday, 20 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Election à la Fecafoot : Samuel Eto’o et la méthode des dictateurs africains

Image utilisée à titre d'illustration Image utilisée à titre d'illustration

• Un collectif réclame la candidature de Samuel Eto’o à la Fecafoot

• Cette méthode ressemble aux pratiques des dictateurs africains

• Samuel Eto’o ne s’est pas prononcé sur le sujet


Un collectif a vu le jour depuis quelques heures sur les réseaux sociaux. Dirigé par Guy Bertrand Mengoum Kamgaing, il a pour but d’encourager Samuel Eto’o à soumettre sa candidature pour la prochaine élection à la Fédération Camerounaise de Football. Une pétition a par ailleurs été lancée pour supplier l’ancien international camerounais à prendre à la tête de la Fecafoot.

« Nous lançons cette pétition afin d’attirer l’attention du ballon d’or Africain SAMUEL ETO’O, à faire face au destin et à ses responsabilités pour sauver l'héritage que lui et ses aînés footballeurs Camerounais ont transpiré à construire. Qu’il prenne ses responsabilités en main et décide de diriger le football Camerounais. Samuel Eto’o, nous appelons à ta candidature », peut-on lire sur cette pétition.

Les dictateurs africains

La démarche de ces jeunes réunis dans le Collectif D'appel et de soutien Pour La Candidature de SAMUEL ETOO à la TÊTE de la FECAFOOT (COSCASEF) ressemble à des pratiques qui étaient en vogue sous les dictatures africaines au lendemain des indépendances. Les présidents de certains pays africains, pour se maintenir au pouvoir, créaient des mouvements et associations qui exigeaient publiquement leur reconduction aux affaires parfois en violation des constitutions. Ce fut l’époque des motions de soutiens et autres manifestations à la gloire du président de la République. Ce dernier après les multiples appels des « populations », brise généralement le silence avec l’expression bien rodée « je vous ai écouté » ou « je vous ai compris » empruntée au Général Charles De Gaulle.

En effet la candidature de Samuel Eto’o n’est pas motivée par les appels de la jeunesse camerounaise. Bien avant cette pétition, la rumeur sur la candidature de l’ancien international courrait déjà dans le milieu sportif camerounais.
Selon les informations relayées par plusieurs médias, Samuel Eto’o devrait être candidat à la fédération camerounaise de football. D’après le rédacteur en Chef de Vision 4 Bruno Bidjang, « un ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun déposera sa candidature pour la présidence de la Fecafoot la semaine prochaine ».

Alors qu’aucun nom n’a été officiellement donné, cette révélation laisse à penser qu’il s’agirait de l’ancien joueur de Chelsea. Ce dernier était d’ailleurs reçu en audience par le ministre des sports ce 18 août. Pour plusieurs observateurs, « le grand 9 » est allé avoir la bénédiction de Narcisse Mouelle Kombi avant de se lancer dans la course à la présidence de la Fecafoot.