Vous-êtes ici: AccueilSport2021 02 02Article 570805

Sports News of Tuesday, 2 February 2021

Source: footmercato

Dernière minute: Olivier Ntcham arrive et chasse l'entraineur de Olympique de Marseille

Coup de tonnerre à Marseille ! En conférence de presse, André Villas-Boas a annoncé avoir posé sa démission, après avoir appris le recrutement de Ntcham, contre son gré.


Jusqu'où l'OM va-t-il s'enfoncer ? Pris dans une spirale négative, le club olympien a vécu un traumatisme samedi avec l'envahissement par des supporters du centre d'entraînement de la Commanderie et la démolition en règle des locaux. Si cet acte violent a secoué beaucoup de monde au sein du club, c'est la fin du mercato qui pourrait venir chambouler le visage du club à très court terme. En effet, interrogé en conférence de presse sur ce qu'il pensait de la fin du mercato olympien avec le départ de Nemanja Radonjic et l'arrivée d'Olivier Ntcham, André Villas-Boas a livré une déclaration fracassante.

« Le mercato a fini avec l'arrivée d'un nouveau joueur, une décision pas prise par moi, je n'ai rien à voir avec cette décision. Je l'ai apprise par la presse le matin au réveil. C'est précisément un joueur sur lequel j'ai dit non. Ce n'a jamais été un joueur dans notre liste. Et il a fini par venir, je n'étais pas pour », a lancé AVB, visiblement très remonté. « J'ai présenté ma démission à la direction à cause de ça. Sans rien voler de la part de l'OM sur mon contrat. Je ne suis pas d'accord avec la politique sportive et cette prise de décision par rapport aux besoins de l'équipe et au joueur qui est arrivé. J'ai pris la décision de présenter ma démission à la direction. Je ne veux rien de l'OM ni de Frank McCourt, je veux seulement partir à cause d'un différend sur la politique sportive. C'est dommage qu'on arrive à ce point là. »

AVB attend la réponse de sa direction

Stupeur dans la salle et AVB qui n'avait pas spécialement besoin d'être relancé pour lâcher ce qu'il avait sur le cœur. « J'ai essayé de trouver la meilleure solution pour le remplacement de Sanson. Mais je ne peux pas accepter ça. C'est un manque de professionnalisme envers mon équipe. J'attends un peu la décision de la direction. » Est-ce aussi dû aux actes de samedi avant le match, finalement annulé, contre Rennes ? « Cela n'a rien à voir. Ce n'est pas lié. Ce qui s'est passé, c'est par rapport à ce que je voudrais sur l'aspect sportif qui n'était pas compris. Même sur le départ de Nemanja j'ai été informé à 22h30 dans la soirée », s'est-il plaint. Qu'a répondu la direction à sa proposition de démission ?

« La direction a demandé du temps, ce n'est pas un problème. Je veux les aider sur ça. Je suis focalisé sur Lens, j'ai bien étudié. Sur cela on peut être tranquille, j'ai du respect pour Frank, il y a un principe qui a été cassé. Mais je suis habitué. Ce n'est pas la première fois qu'un joueur n'est pas le choix de l'entraîneur, mais ce n'est pas ma façon de travailler. J'attends une réponse. Si c'est non, on continue. Ce que je veux préciser et qui est important : je ne veux rien de l'OM, pas d'argent. Je ne veux rien, seulement partir. Chose à laquelle la direction m'a dit que c'était apprécié par Frank, que c'est humble, c'est important de préciser. Tout le monde fait des conneries avec les indemnisations. Ils ont fait des conneries à Chelsea. Je veux être clair avec vous pour que ça n'échappe à personne ». Et l'attachée de presse de l'OM de couper court à la conférence de presse. Reverra-t-on un jour André Villas-Boas à la Commanderie ? Rien n'est moins sûr.