Vous-êtes ici: AccueilSport2021 04 21Article 591529

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 21 April 2021

Source: www.bbc.com

Décès du président du Tchad, Idriss Deby Itno : quelles sont les réactions ?

Le président tchadien, Idriss Deby Itno, à la tête du pays depuis plus de 30 ans, est décédé alors que l'on vient d'annoncer sa réélection pour un sixième mandat.

Quelles sont les réactions suite au décès de cet allié clé qui a positionné le Tchad comme une puissance militaire dans la sous région ?

Idriss Deby Itno sera inhumé ce vendredi 23 avril dans son village d'Amdjarass, dans l'intimité familiale, après avoir reçu un hommage militaire en présence des chefs d'Etat.

Considéré comme un autocrate par certains, il était aussi vu comme un rempart contre le terrorisme et instabilité dans le Sahel.

Comment réagit l'Afrique et le monde suite à l'annonce de son décès ce mardi ?

Quelle est la réaction de l'opposition tchadienne ?

Après la mort du président Idriss Deby, un conseil militaire de transition a pris les commandes du pays avec à sa tête le fils du président défunt, le général Mahamat Idriss Déby, âgé de 38 ans, nommé président par intérim.

Les leaders de l'opposition tchadienne ont rejeté la mise en place par l'armée de ce conseil.

Saleh Kebzabo de l'Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) et Mahamat Ahmad Alhabo du Parti des libertés et du développement (PLD) ont appelé au respect de la constitution.

Selon eux, la transition devrait être dirigée par le président de l'Assemblée nationale, comme prévu par les textes.

Le jeune leader du mouvement Les Transformateurs au Tchad, Succès Masra, a rédigé un long message en hommage au président tchadien à l'annonce de la nouvelle.

https://www.facebook.com/551985748277384/posts/2064922486983695/

Comment ont réagi les chefs d'Etat africains ?



"La disparition du Président Idriss Deby Itno est une lourde perte, non seulement pour son pays, le Tchad pour lequel il est allé jusqu'au sacrifice suprême, mais aussi pour la région sahélienne et l'Afrique. Il s'est illustré dans notre histoire récente qu'il a d'ailleurs contribué à façonner par son engagement et sa vision d'une Afrique unie et forte", a réagi très tôt le président de la Transition malienne, Bah N'daw, dans un communiqué.

Le président du Niger, Mohamed Bazoum, a exprimé son "émotion" à l'annonce du décès du président en exercice du G5 Sahel.



Roch Kaboré, président du Burkina Faso et président en exercice de l'Ueoma s'est exprimé sur Twitter.



"Je salue la mémoire d'un frère, d'un grand panafricaniste, engagé avec conviction et détermination, dans la lutte contre le terrorisme dans le bassin du Lac Tchad et au Sahel", a-t-il ajouté.

Le président camerounais Paul Biya, a déploré "une immense perte pour le Tchad, l'Afrique Centrale et notre continent, qu'il aura servi sans relâche."